Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Financière de Champlain passe sous le contrôle d'Ecofi

Newsmanagers04/10/2010 à 19:30
(NEWSManagers.com) -

La société de gestion Ecofi Investissements, filiale du groupe Crédit Coopératif, vient de prendre une participation de 58 % au capital de la Financière de Champlain, société spécialisée dans l' univers du développement durable, pour un montant qui n' a pas été dévoilé. Les parts ont été acquises à deux associés " dormants" , anciennement salariés de la petite structure, qui cherchaient à sortir depuis quelques temps déjà et représentaient chacun 17 % du capital, ainsi qu' à un groupe d' actionnaires. Jean-François Descaves, président et fondateur de Champlain, a quant à lui cédé 17 %, afin qu' Ecofi puisse être majoritaire.Mais il conserve 34 % du capital, aux côté des salariés qui en détiennent 8 %, et reste président de l' entité.

L' opération intervient alors que Financière de Champlain a vu ses encours chuter de 200 millions d' euros il y a un an à 95 millions aujourd' hui. Pour autant, Jean-François Descaves refuse de parler de " sauvetage" , assurant que sa société est rentable chaque année depuis 2004 et devrait l' être en 2010. " Nous aurions très bien pu continuer à vivre de manière autonome" , affirme-t-il.

Néanmoins, comme le reconnaît Jean-François Descaves, l' adossement à Ecofi donnera à Financière de Champlain les moyens de se développer et notamment de toucher une clientèle d' investisseurs institutionnels, qui compose le gros de la clientèle d' Ecofi, qu' elle ne couvre pas actuellement. Le développement commercial est en effet l' une des raisons présentées par Jean-François Descaves et Christophe Couturier, directeur général d' Ecofi Investissements, pour justifier le rapprochement, qui reste soumis à l' agrément de l' Autorité des marchés financiers ( AMF). Dans ce cadre, les fonds de Financière Champlain seront également appelés à être référencés par le réseau du Crédit Coopératif. Les synergies joueront aussi des deux côtés: ainsi, avec l' acquisition, Ecofi compte profiter de la notoriété de Financière de Champlain auprès des conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Des produits d' allocation mêlant les savoir faire de Champlain et d' Ecofi pourraient d' ailleurs être créés spécialement pour ce segment de clientèle.

La complémentarité en matière de gestion est d' ailleurs l' autre argument avancé pour expliquer l' opération. Bien qu' ils disent partager les mêmes valeurs éthiques, les deux sociétés couvrent des univers un peu différents et ont des approches distinctes en matière de gestion. D' un côté, Champlain est spécialisé sur la gestion thématique et pratique l' exclusion sectorielle. De l' autre, Ecofi, qui gère 8 milliards d' euros, gère des fonds solidaires et de partages et a adopté une approche " best in class" , sachant qu' en outre sa gamme ne se limite pas à des produits actions mais compte aussi des fonds monétaires et obligataires.

Les deux gammes resteront séparées, avec des noms différents, mais les équipes de gestion seront amenées à travailler ensemble, notamment sur l' analyse extra-financière, et des produits communs pourront donc être conçus.

Au total, comme l' indique Christophe Couturier, Ecofi Investissements a l' intention d' être un actionnaire " actif et dynamique" de Financière de Champlain. Pour l' avenir, le directeur général de la filiale du Crédit Coopératif indique ne pas avoir l' intention de monter davantage au capital de la société, mais si jamais les actionnaires minoritaires vendent, ils auront la priorité sur le rachat?

info NEWSManagers

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.42 -0.14%
8.24 -1.14%
73.06 +0.08%
1.075 0.00%
110.8 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.