Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fiat Chrysler n'exclut pas de cesser de produire au Mexique

Reuters09/01/2017 à 19:15

FIAT CHRYSLER N'EXCLUT PAS DE CESSER DE PRODUIRE AU MEXIQUE

DETROIT, Michigan (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles n'exclut pas de cesser sa production au Mexique dans l'éventualité de droits de douane prohibitifs de l'administration Trump sur les importations aux Etats-Unis, a déclaré lundi l'administrateur délégué du constructeur italo-américain.

"C'est une possibilité, si les conditions économiques imposées par l'administration américaine sont telles qu'une production au Mexique n'a plus de sens économique", a déclaré Sergio Marchionne. "On devrait alors se retirer (du Mexique). C'est tout à fait possible."

Le patron de Fiat Chrysler, qui s'exprimait au Salon automobile de Detroit, avait auparavant indiqué que le groupe s'adapterait aux nouvelles règles pour l'industrie automobile sous l'administration Trump qui entrera en fonction le 20 janvier.

"Nous attendons les nouvelles règles et nous nous y adapterons", a-t-il dit aux journalistes.

L'ensemble de l'industrie automobile au Mexique pourrait être mise en péril, a-t-il ajouté. "La réalité est que l'industrie automobile mexicaine a été configurée en fonction du marché américain. Si le marché américain n'est plus là, son existence même peut être remise en cause."

Le Mexique assure plus du cinquième de la production automobile nord-américaine et son industrie automobile a attiré plus de 24 milliards de dollars (22,7 milliards d'euros) d'investissements depuis 2010, selon le centre de recherche Center for Automotive Research, basé à Ann Arbor dans le Michigan.

Fiat Chrysler a annoncé dimanche qu'il allait investir un milliard de dollars (949 millions d'euros) pour moderniser deux usines situées dans le Midwest dont l'une produira des utilitaires de modèle Ram actuellement fabriqués au Mexique.

"L'annonce de l'investissement aux Etats-Unis faisait déjà partie de nos projets", a affirmé lundi Sergio Marchionne, qui a dit ne pas avoir rencontré Donald Trump depuis son élection le 8 novembre.

Le futur président américain met la pression sur les constructeurs pour qu'ils assemblent aux Etats-Unis les modèles qu'ils destinent au marché américain.

Dans ce contexte, Ford a annoncé la semaine dernière l'annulation d'un projet de construction d'une usine au Mexique et la décision d'investir dans un site dans le Michigan.

"Merci Ford et Fiat C(hrysler)", a tweeté lundi Donald Trump.

Lors du Salon de Detroit, Sergio Marchionne, qui est âgé de 64 ans et doit quitter son poste en 2019, a confirmé tous les objectifs de Fiat Chrysler pour 2018 et dit espérer que les résultats 2018 seraient ses derniers à la tête du groupe.

Il ajouté qu'il y avait peu de moyens de résister si les géants de la technologie décidaient d'investir massivement dans l'industrie automobile et a dit ne pas exclure la possibilité d'une transaction majeure avant son départ.

L'édition 2017 du Salon de Detroit se montre plus discrète que d'autres salons sur les projets de véhicules électriques et est plus que jamais dominée par les carrosseries imposantes dont l'Amérique du Nord est friande.

(Stefano Rebaudo; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

7.252 -1.60%
0.81 -0.86%
24.48 -1.21%
12.65 -2.69%
6.76 +0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.