Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fiat Chrysler choisi pour lancer les négociations syndicales

Reuters14/09/2015 à 15:48

FIAT CHRYSLER VA LANCER LES NÉGOCIATIONS SYNDICALES

par Bernie Woodall

DETROIT (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a été choisi par le puissant syndicat UAW (United Auto Workers) pour être le premier des trois grands constructeurs automobiles de Detroit à négocier un nouveau cadre de fixation des salaires et des avantages sociaux pour plus de 140.000 salariés syndiqués, ont annoncé FCA et l'UAW.

Le syndicat n'a pas justifié son choix de FCA pour fixer en priorité les termes des nouveaux contrats de base, qui seront ensuite négociés avec General Motors et Ford Motor.

Parmi les patrons des "Big Three" de Detroit, l'administrateur délégué de FCA, Sergio Marchionne, a été le plus virulent pour dénoncer le système actuel de salaires à deux vitesses dans le cadre duquel les nouveaux embauchés sur les chaînes de montage gagnent environ 40% de moins de l'heure que les vétérans.

Les dirigeants de l'UAW veulent que le salaire des nouveaux salariés rattrape en partie ou totalement celui des anciens, mettant en avant les profits importants dégagés dans le secteur.

Si FCA et l'UAW n'arrivent pas à s'entendre, le syndicat lancera un appel à la grève, ce qui affecterait les bénéfices de Fiat Chrysler tirés de ses modèles américains les plus rentables. Mais le nombre croissant de salariés non syndiqués, qui travaillent pour des constructeurs européens et asiatiques dans le sud des Etats-Unis, fragilise la position du syndicat.

UNIFIER LES SALAIRES

Le système de rémunérations à deux vitesses est un des nombreux sujets sur la table. Actuellement, les anciens travailleurs syndiqués gagnent environ 28 dollars de l'heure, alors que les nouveaux sont payés entre 15,78 et 19,28 dollars.

Sergio Marchionne a fait savoir qu'il serait prêt à examiner un accord prévoyant une période de transition pendant laquelle les anciens salariés conserveraient leurs avantages, avant de mettre en place un système unifié de salaire, moins élevé mais compensé par une plus forte participation aux bénéfices.

"Je crois fermement à la redistribution de la richesse", a-t-il dit en juillet, à l'ouverture officielle des négociations. Préférant donner la priorité à ce dossier, le patron de Fiat Chrysler a annulé sa présence au Salon automobile de Francfort après l'annonce, dimanche, de la décision de l'UAW.

Environ 45% des 36.000 salariés de FCA aux Etats-Unis payés à l'heure ne bénéficient pas des anciennes conditions plus avantageuses, contre 28% chez Ford et 20% chez General Motors.

Les groupes automobiles soulignent qu'ils doivent se protéger en vue d'un retournement cyclique dans le secteur. Mais le coût du travail y est de plus en plus limité en proportion des coûts de production, selon l'économiste Sean McAlinden, du Center for Automotive Research. Il ne représente plus que 6,7% du prix d'une voiture pour les "Big Three" contre 15% en 2008, a-t-il calculé.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.