Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fiat Chrysler atteint ses objectifs, l'Europe s'améliore

Reuters29/01/2015 à 03:39

(Actualisé avec commentaires de la conférence téléphonique, cours) MILAN, 28 janvier (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles FCHA.MI FCAU.N a atteint ses objectifs en 2014 grâce à ses performances en Amérique du Nord et à une amélioration en Europe qui ont compensé une faiblesse persistante en Amérique latine. Le constructeur automobile italo-américain a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation ajusté de 3,65 milliards d'euros, vers le bas de sa prévision de 3,6-4,0 milliards d'euros mais supérieur au consensus Thomson Reuters SmartEstimate qui donnait 3,4 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a augmenté de 11% à 96,1 milliards d'euros. L'endettement net du groupe s'élevait quant à lui à 7,7 milliards d'euros à fin 2014, contre 7,0 milliards un an plus tôt. Pour cette année, FCA prévoit un bénéfice d'exploitation ajusté compris entre 4,1 et 4,5 milliards d'euros et un chiffre d'affaires de l'ordre de 108 milliards d'euros. Le groupe table sur des ventes mondiales comprises entre 4,8 et 5,0 millions de véhicules, contre 4,6 millions en 2014. Le constructeur devrait accroître ses dépenses cette année dans le cadre de son plan d'investissement de 48 milliards d'euros destiné à quintupler son bénéfice à l'horizon de 2018, avec des ventes mondiales censées augmenter de 60% à sept millions d'unités. En Europe, il a réduit sa perte opérationnelle à 109 millions d'euros l'an dernier contre 506 millions en 2013, et peut espérer un retour à l'équilibre dès cette année. "En 2015 (...) nous devrions être dans le vert dans toutes les régions", a déclaré le directeur général Sergio Marchionne lors d'une conférence téléphonique pour les investisseurs. "L'Europe devrait se reprendre cette année", a-t-il dit, tout en avertissant qu'il n'est pas encore prêt à "sabrer le champagne". Après six années de marasme du marché européen, la reprise est encore fragile toutefois et le groupe s'appuie surtout sur ses opérations américaines, qui ont généré l'an dernier la moitié du bénéfice d'exploitation total et 65% du chiffre d'affaires. A la Bourse de Milan, l'action s'est retournée à la baisse après les résultats pour s'inscrire à 11,56 euros vers 14h30 GMT, en repli de 0,17%. Des traders attribuent ce recul à des prises de bénéfice après la hausse du titre ces derniers jours. L'action FCA s'est appréciée de plus de 60% en 2014, dopée par le rachat des participations minoritaires dans Chrysler, par le transfert de la cotation à Wall Street et par l'annonce d'une scission de la filiale de luxe Ferrari, qui devrait être introduite en Bourse cette année. Le titre a atteint un pic à plus de 12 euros cette semaine dans l'anticipation d'un impact positif de la hausse du dollar sur les résultats du groupe dans les prochains mois. A New York, l'action FCA a perdu 2,2% à 12,91 dollars. (Agnieszka Flak, Véronique Tison pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

5101.85 +0.85%
1.02 -15.00%
64.85 -5.97%
80.21 +0.78%
78.2 +0.23%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.