1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Feu vert US à la fusion Monsanto-Bayer, selon le WSJ

Reuters09/04/2018 à 21:27
 (Actualisé avec précisions, communiqué de Bayer)
    9 avril (Reuters) - L'allemand Bayer  BAYGn.DE  a obtenu le
feu vert du département américain de la Justice (DoJ) à son
projet d'acquisition de Monsanto  MON.N  en échange de
concessions supplémentaires, rapporte lundi le Wall Street
Journal.
    Le DoJ a conclu un accord de principe avec les deux groupes,
précise le quotidien en citant des sources au fait des
tractations. https://on.wsj.com/2Evud2g
    L'accord prévoit que Bayer cède des activités additionnelles
de semences et de traitements à son compatriote BASF  BASFn.DE 
et accepte aussi des concessions en matière d'agriculture
numérique, explique le WSJ.
    L'action de Monsanto, le premier producteur mondial de
semences, grimpait de 6,6% à Wall Street en réaction à ces
informations.
    Bayer s'est refusé à tout commentaire mais a dit anticiper
de finaliser l'acquisition au deuxième trimestre. "Nous restons
confiants dans notre capacité à obtenir toutes les autorisations
réglementaires (au projet de fusion)", a déclaré le groupe
allemand dans un communiqué.
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du DoJ, de
Monsanto ou de BASF.
    Monsanto, en publiant ses résultats trimestriels la semaine
dernière, avait également dit s'attendre à ce que la fusion soit
bouclée au deuxième trimestre.  
    L'opération de 62,5 milliards de dollars (50,7 milliards
d'euros), annoncée en septembre 2016, a obtenu le mois dernier
le feu vert de la Commission européenne, conditionné déjà à des
cessions d'actifs à BASF.  
    La Chine, le Brésil et l'Australie ont également donné leur
aval.
    Le groupe issu de la fusion contrôlera plus d'un quart du
marché mondial des semences et pesticides.

 (Karan Nagarkatti, Véronique Tison pour le service français)
 

Valeurs associées

-1.01%
-0.50%
+0.51%
-0.97%
-0.27%
+0.46%
-0.09%
-0.13%
+0.33%
-0.64%
-0.57%
-0.50%
-0.46%
-1.61%
-0.75%
-0.40%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.302 -0.36%
CGG
1.15 -2.79%
1.13075 0.00%
14.54 -0.38%
60.3 -2.28%

Les Risques en Bourse

Fermer