Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Faut-il vendre les grandes valeurs de croissance ?

Le Revenu 14/11/2013 à 16:27

DR

(lerevenu.com) - En Bourse, les cours de Bourse de plusieurs blue chips de la cote plafonnent, voire reculent. Des déceptions provoquées par des difficultés passagères détournent les investisseurs vers des valeurs plus domestiques.

Les gérants d'Allianz Global Investors, la société de gestion d'actifs de l'assureur allemand, estiment que la fête est loin d'être finie pour les marchés d'actions, en particulier en Europe : «A moyen terme, les actions européennes bénéficient toujours de facteurs de soutien liés, d'une part à leur valorisation relative favorable par rapport aux actions américaines et, d'autre part, au rendement du dividende et à leur potentiel de performance», prévoit Catherine Garrigues, responsable de la gestion des actions Europe.

Les valeurs européennes ont été portées, depuis l'été dernier, constate la gérante, par les flux d'investissement eux-mêmes guidés par l'amélioration des indicateurs d'activité en Europe du Sud, des sorties de capitaux des obligations et des marchés émergents. La hausse des marchés d'actions s'appuie sur le retour en grâce des valeurs domestiques, des secteurs cycliques et des services publics aux collectivités. A l'inverse, les grandes valeurs de la cote, notamment dans l'indice CAC 40, ces groupes internationaux de croissance très rentables, ont été délaissées, voire brutalement secoués.

Catherine Garrigues pense que les grandes valeurs de croissance semblent avoir montré leurs limites. En France, elle donne l'exemple d'Essilor dont le cours de Bourse s'est replié de 14% en cinq mois et demi. Certes, le chiffre d'affaires du troisième trimestre n'a progressé que de 0,7%. Mais le leader des verres correcteurs promet encore une accélération de sa croissance en 2014, avec un maintien de marges élevées, notamment grâce à un rebond, aux Etats-Unis, dû au développement du Varilux S-séries.

En France, une autre grande valeur de croissance a montré dernièrement ses limites, Dassault Systèmes. Du fait de certains reports de commandes et du passage de certains clients de l'achat à la location, le leader mondial des logiciels 3D a affiché le cinquième trimestre de ralentissement de ses ventes, avec érosion de la marge opérationnelle. Néanmoins, souligne la gérante d'Allianz Global Investors, «la société conserve un positionnement très intéressant ; la croissance structurelle et le cycle produit restent intacts».

Le passage à vide de certaines grandes valeurs de croissance ne constitue donc pas un motif suffisant pour les délaisser : «Pour ces champions de la cote qui sont de grandes sociétés internationales dégageant des flux de trésorerie massifs, nous saisirons, au cas par cas, les opportunités que procurent les trous d'airs consécutifs à des effets devises sur les résultats ou des attentes trop élevées du marché».

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.