Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faurecia accélère sa restructuration en Europe

Reuters24/07/2012 à 14:03

FAURECIA ACCÉLÈRE SA RESTRUCTURATION

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Faurecia a annoncé mardi de nouvelles mesures de restructuration en Europe en 2012 et 2013 afin de préserver sa rentabilité face à une chute de la production automobile sur le continent, qui affecte tout particulièrement sa maison mère, le constructeur PSA Peugeot Citroën.

L'équipementier automobile, détenu à 57,4% par PSA, prévoit d'accentuer ses mesures d'économies en Europe occidentale et de poursuivre cette année son mouvement de délocalisation en Europe de l'Est afin de réduire ses coûts.

Le groupe, qui employait 72.000 personnes dans le monde fin 2011, n'a pas précisé l'impact sur les effectifs de ses mesures appelées à toucher toutes les dépenses fixes, à l'exception de la recherche et développement, de la technologie et de l'innovation. Il a exclu toutefois un plan social ou une nouvelle fermeture d'usine.

"Dans un environnement qui devrait rester faible sur la deuxième partie de l'année mais aussi en 2013, nous devons faire en sorte de maintenir le bon niveau de rentabilité que nous avons atteint en Europe", a déclaré Yann Delabrière, PDG de Faurecia, à l'occasion de la présentation sur internet des résultats semestriels aux analystes.

Il a précisé que les coûts de restructurations devraient être de l'ordre de 80 à 90 millions d'euros en 2012, dont 42,7 millions déjà passés sur le semestre écoulé, et du même ordre en 2013.

Le groupe, qui fabrique notamment des systèmes d'échappement et des sièges, avait déjà inscrit environ 60 millions de charges de restructuration l'an dernier, concernant pour un tiers la France, et supprimé 1.300 emplois dans le monde. Il s'agissait alors des effets résiduels des mesures drastiques engagées à partir de la crise de 2008 (129,5 millions d'euros de charges de restructuration en 2009).

Faurecia, qui compte plafonner également à 800 millions d'euros, le niveau estimé cette année, ses investissements industriels et charges de développement en 2012-2014, vise un quasi-gel des embauches en Europe et prévoit un recours accru à la flexibilité sur ses sites de production européen.

Il a également signalé la poursuite des délocalisations en Europe de l'Est, rappelant qu'il ouvrira dans les prochains mois trois nouvelles usines en Roumanie, en Slovaquie et en Pologne.

LE POIDS DE PSA CONTINUE DE BAISSER

Le recul de la production automobile en Europe, qui a déjà conduit le groupe PSA à annoncer en France 8.000 nouvelles suppressions d'emplois et la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a amené Faurecia à revoir à la baisse son objectif annuel de résultat opérationnel.

L'impact de cette baisse de la production devrait toutefois être limitée par la résistance de marques allemandes, qui représentent désormais 39,2% de ses ventes, en particulier de Volkswagen, son premier client.

PSA reste toutefois le deuxième client du groupe, avec 15% des ventes, même si son poids a diminué sur un an (18,1% des ventes de produits de Faurecia au premier semestre 2011). Ford pourrait supplanter PSA en 2013, conséquence notamment de l'acquisition par Faurecia d'une usine aux Etats-Unis travaillant pour le constructeur américain.

Faurecia, qui a notamment pour concurrent le français Valeo, a abaissé son objectif 2012 de marge opérationnelle à 560-610 millions d'euros, contre 610 à 670 millions attendu jusqu'à présent et 651 millions en 2011.

Il a en revanche relevé sa prévision de chiffre d'affaires consolidé annuel à 17-17,4 milliards d'euros -contre une prévision précédente de 16,3-16,7 milliards- ce qui équivaut à une hausse comprise entre 4,3 et 6,8%, grâce à la poursuite de la croissance, notamment en Amérique du Nord et en Asie.

Au premier semestre, l'équipementier automobile a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,76 milliards d'euros, en progression de 7,5%, grâce à l'international. Son résultat opérationnel a en revanche baissé de 11% à 302,5 millions tandis qu'avec la restructuration annoncée, le résultat net a reculé de 35,4% à 120 millions d'euros.

Vers 11h00, le titre progressait de 1,3% à 12,90 euros à la suite de la publication de ces résultats et de ce plan de restructuration, surperformant ainsi l'indice sectoriel européen (-0,4%). Le titre perd 12% depuis le début de l'année pour une capitalisation boursière de 1,4 milliard, soit à peine un milliard de moins que celle de PSA.

Edité par Jean-Michel Bélot


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.