Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

KERING (Ex: PPR)

503.60 EUR
+1.27% 
Ouverture théorique 503.60
indice de référenceCAC 40

FR0000121485 KER

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    500.00

  • clôture veille

    497.30

  • + haut

    506.40

  • + bas

    497.40

  • volume

    135 675

  • valorisation

    63 594 MEUR

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    18.07.18 / 17:35:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    463.40

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    543.80

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur KERING (Ex: PPR)

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Farfetch envisage une mise en Bourse d'ici 2 à 3 ans

Reuters07/11/2016 à 15:01

FARFETCH ENVISAGE D'ENTRER EN BOURSE

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Farfetch, site spécialisé dans la vente de mode haut de gamme et valorisé autour de 1,5 milliard de dollars lors d'une levée de fonds en mai 2016, envisage une mise en Bourse d'ici 2 à 3 ans, a déclaré à Reuters son fondateur et PDG.

En pleine croissance, le site a été un pionnier, optant pour un modèle original de place de marché dédiée au luxe.

Créé en 2008, Farfetch héberge des boutiques indépendantes multimarques, permettant à des détaillants souvent pointus d'avoir un large accès à la clientèle du luxe et aux designers peu connus de disposer d'une vaste vitrine en ligne.

Le site compte aujourd'hui plus de 500 boutiques qui distribuent également les grandes marques, comme la française L'Eclaireur ou les américaines Maxfield, à Los Angeles, ou Fivestory, à New York.

"Une fois que nous aurons achevé notre phase d'investissements intensifs, dans deux ou trois ans, nous pourrons envisager une introduction en Bourse si les conditions de marché le permettent", a déclaré Jose Neves en marge d'une conférence sur le luxe organisée à Paris ce week-end par le magazine Vogue.

"Ce sera la prochaine grande étape pour l'entreprise", a-t-il ajouté, indiquant que la cotation pourrait intervenir à Londres, aux Etats-Unis ou à Hong Kong, Farfetch réalisant 25% de son chiffre d'affaires en Asie et 33% aux Etats-Unis.

Pour l'heure, Farfetch se concentre sur ses investissements dans ses outils technologiques - cruciaux pour conserver son avantage compétitif - et l'ouverture de nouveaux bureaux.

L'entreprise connaît une croissance moyenne annuelle de 60% et a réalisé en 2015 un volume d'affaires (ventes réalisées par les magasins, sur lesquelles le site prélève une commission) de 800 millions de dollars, contre 500 millions en 2015.

Souvent peu connus du grand public mais très recherchés par une clientèle pointue et informée, plus de 1.500 designers sont répertoriés sur le site.

"Notre popularité vient de la sélection unique de designers que nous proposons", a ajouté Jose Neves.

Farfetch propose selon lui deux fois plus de créateurs que le grand magasin de luxe américain Neiman Marcus ou le site Yoox-Net-A-Porter.

En mai dernier, Farfetch a levé 110 millions de dollars, une opération qui a vu l'entrée à son capital de la société d'investissement Eurazeo, du fonds souverain singapourien Temasek et du fonds chinois de capital risque IDG Capital Partners.

Encore déficitaire, Farfetch, qui compte une douzaine de bureaux dans le monde et emploie 1.200 personnes, "devrait être rentable à moyen terme", a précisé son PDG.

Jose Neves a également indiqué avoir observé une forte accélération des ventes au troisième trimestre, à l'image des groupes de luxe comme LVMH, Kering ou Hermès dopés par un rebond de la demande de la clientèle chinoise.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

5447.44 +0.46%
1.165 +0.07%
0 -100.00%
3.63 +2.54%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.