Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

S&P 500 INDEX

2 461.43Pts
-0.15% 
Ouverture théorique 0

US78378X1072 SP500

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 462.25

  • clôture veille

    2 465.10

  • + haut

    2 467.11

  • + bas

    2 459.40

  • +haut 12 derniers mois

    2 467.11

  • +bas 12 derniers mois

    1 737.92

  • volume

    1 995 680 904

  • dernier échange

    08.09.17 / 22:20:01

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter S&P 500 INDEX à mes listes

    Fermer

Family Dollar snobe Dollar General et choisit Dollar Tree

Reuters21/08/2014 à 21:55

* Family Dollar estime qu'un rachat par Dollar General poserait des problèmes de concurrence * Dollar General reproche au DG de Family Dollar de privilégier son intérêt personnel * Les actions des trois sociétés sont en léger recul (Actualisé avec contexte, commentaire) par Sruthi Ramakrishnan et Devika Krishna Kumar 21 août (Reuters) - Le distributeur discount américain Family Dollar FDO.N a rejeté jeudi l'offre de rachat de Dollar General DG.N en estimant qu'elle ne prenait pas en compte la législation anti-monopole et en réaffirmant soutenir la proposition de Dollar Tree DLTR.O . Family Dollar, numéro deux du discount aux Etats-Unis, s'est dit persuadé qu'un rapprochement avec Dollar General, numéro un du secteur, ne recevrait pas l'aval des autorités malgré la promesse faite par le second de fermer jusqu'à 700 magasins. "Notre conseil d'administration a étudié, avec nos conseillers, tous les aspects de la proposition de Dollar General et a conclu à l'unanimité qu'elle ne pouvait être raisonnablement acceptée en l'état", Howard Levine, directeur général de Family Dollar, cité dans un communiqué. Ce dernier, dans une lettre rendue publique mercredi, a été accusé par Dollar General de ne penser qu'à ses propres intérêts en soutenant l'offre de Dollar Tree. Howard Levine, fils du fondateur de Family Dollar, devrait conserver son poste de directeur général de Family Dollar en cas de rachat de Dollar Tree. En revanche, il devrait le perdre si Dollar General remportait la bataille, mais si cela n'a pas été confirmé. En réponse à la lettre de Dollar General, Howard Levine a jugé que cette dernière contenait "des déformations flagrantes et ne fait rien pour régler les problèmes de concurrence posés par la proposition de Dollar General". L'investisseur activiste Carl Icahn, qui a ramené sa participation dans Family Dollar à 3,6% à la date du 30 juillet après être monté jusqu'à 9,4%, s'est également demandé si l'avenir d'Howard Levine avait joué un rôle dans le choix en faveur de Dollar Tree. Et Efraim Levy, analyste chez S&P Capital, s'est demandé pourquoi les éventuelles inquiétudes liées à la concurrence ne pouvaient être résolues par des cessions de magasins. "Il se pourrait que la législation anti-monopole ne soit pas la seule et unique raison", a-t-il dit. À PEINE UN DIXIÈME DU C.A. DE WAL-MART Dollar General a présenté lundi une offre de 8,95 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) sur Family Dollar pour contrer celle de Dollar Tree DLTR.O , qui avait mis 8,5 milliards de dollars sur la table fin juillet. ID:nL6N0Q32M7 , ID:nnL5N0QO1TF Family Dollar a une clientèle essentiellement composée des classes sociales défavorisées tandis que Dollar Tree vise les classes moyennes. Les deux se sont spécialisés dans la vente de produit à un dollar ou moins. Les distributeurs discount américains, dont la clientèle s'est accrue depuis la crise de 2009, tentent de s'organiser pour contrer la concurrence de plus en plus féroce des chaînes d'hypermarchés, et notamment de Wal-Mart WMT.N , qui a récemment commencé à ouvrir des magasins de taille plus modeste. Le marché américain des "dollar stores" a progressé de 45,7% entre 2008 et 2013 pour atteindre 48,2 milliards de dollars et il devrait encore augmenter de 18% sur les cinq prochaines années selon Euromonitor International. A eux trois, Dollar General, Family Dollar et Dollar Tree représentent un chiffre d'affaires de 35 milliards de dollars environ, moins du dixième de celui de Wal-Mart, qui s'élève à 473 milliards. Dollar Tree a fait état jeudi d'une baisse de 2,6%, plus marquée que prévu, de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 121,5 millions de dollars, soit 59 cents par action, en raison d'une inflation de ses coûts. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 9,5%, à 2,03 milliards de dollars, un niveau supérieur aux attentes des analystes financiers. Les ventes à magasins constants ont progressé de 4,5% sur la période alors que les analystes avaient anticipé +2,5%, selon Consensus Metrix. Vers 17h15 GMT, le titre Dollar Tree perdait 1,27% à 54,30 malgré le relèvement par le groupe de sa fourchette de prévisions de chiffre d'affaires annuel. Dollar General cédait 0,43% à 63,49 dollars et Family Dollar 0,34% à 79,54 dollars tandis que le S&P 500 .SPX avançait de 0,3%. (Sruthi Ramakrishnan et Devika Kirshna Kumar à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs associées

-0.15%
-1.35%
-1.02%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.