Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fallen angels : Mellon fait le point sur les dégradations de 2020
AOF02/12/2020 à 16:55

(AOF) - Les dégradations d'obligations investment grade au rang de Fallen angels se succèdent en 2020. Au 30 septembre, plus de 230 obligations de 43 sociétés, représentant un volume de 179,6 milliards de dollars, ont été dégradées, constate Paul Benson, responsable fixed income efficient beta chez Mellon. Ces chiffres dépassent déjà ceux enregistrés pour les années civiles complètes 2009 (103 milliards de dollars) et 2005 (149 milliards de dollars), les plus importantes en termes de nouveaux Fallen Angels. 

" À terme, l'impact de la pandémie, le trop-plein de notes BBB, les événements macroéconomiques et géopolitiques à venir et la dégradation des fondamentaux des entreprises laissent présager de nouveaux abaissements de notation pour la fin de l'année 2020 et en 2021 ", prévient Paul Benson.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer