1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faible hausse des ventes au détail en avril aux Etats-Unis
Reuters13/05/2014 à 17:57

LES VENTES AU DÉTAIL EN FAIBLE PROGRESSION EN AVRIL AUX ÉTATS-UNIS

WASHINGTON (Reuters) - Les ventes au détail ont à peine augmenté en avril aux Etats-Unis, tandis qu'un sous-indice mesurant les dépenses de consommation a fléchi, autant d'éléments qui risquent d'atténuer les espoirs d'une accélération de la croissance économique au deuxième trimestre.

Le département du Commerce a annoncé mardi que les ventes au détail avaient enregistré une hausse de 0,1% le mois dernier, une progression minime qui s'explique par une baisse des facturations des magasins d'ameublement, d'électroménager et d'électronique, des bars, des restaurants et des distributeurs en ligne.

En mars, ces ventes, qui représentent le tiers des dépenses de consommation, avaient augmenté de 1,5% (1,2% en première estimation). C'était leur plus forte hausse depuis mars 2010.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient une hausse de 0,4% en avril.

Les ventes brutes, soit hors automobile, essence, matériaux de construction et services alimentaires, ont baissé de 0,1% en avril. Ces ventes correspondent au plus près au composant des dépenses de consommation intégré au PIB. En mars, elles avaient augmenté de 1,3% (0,8% en première estimation).

Par ailleurs, le département du Travail a annoncé ce même mardi que les prix à l'importation avaient baissé de 0,4% en avril, après une hausse équivalente en mars, et contre une hausse de 0,3% attendue.

Cette contraction s'explique par une diminution des coûts des carburants et des produits alimentaires.

Sur 12 mois, ces prix ont baissé de 0,3%.

(Lucia Mutikani; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten.)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9385839
    13 mai15:54

    esclavage par le CREDIT.......prôner par toutes les banques avec les felicitations de nos dirigeants, de la fed et consors............

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4205.87 -4.33%
34.32 -3.02%
0.002 +81.82%
15.1 -3.21%
12.4 +25.51%

Les Risques en Bourse

Fermer