Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Facebook redresse la barre au 3e trimestre grâce au mobile

Reuters24/10/2012 à 11:00

LE MOBILE PERMET À FACEBOOK DE REDRESSER LA BARRE AU 3 TRIMESTRE

SAN FRANCISCO (Reuters) - L'action Facebook a bondi de près de 13% mardi après la clôture du Nasdaq, les investisseurs saluant la croissance plus soutenue que prévu des recettes publicitaires tirées des applications mobiles au troisième trimestre.

Le réseau social a annoncé qu'il tirait à présent 14% de ses recettes publicitaires des publicités sur supports mobiles tels que les tablettes et smartphones.

Ces recettes ont totalisé environ 150 millions de dollars sur la période juillet-septembre, contre 40 à 50 millions estimés au deuxième trimestre. Elles étaient pratiquement nulles au premier trimestre.

"Voilà qui contredit l'opinion la plus pessimiste, qui était que Facebook ne pouvait pas faire de l'argent sur les téléphones et les tablettes", a commenté Colin Sebastian, analyste de Robert Baird.

"En six mois à peu près, il a réussi à tirer des recettes raisonnables de ses applications mobiles", a-t-il ajouté, soulignant cependant que le réseau social devait encore démontrer que les recettes publicitaires mobiles pouvaient croître à un rythme comparable à celui de la publicité traditionnelle.

L'évolution des recettes publicitaires mobiles est l'un des principaux motifs de préoccupation des investisseurs vis-à-vis de Facebook, et l'une des causes de la chute de son cours de Bourse depuis son introduction en Bourse en mai, qui a amputé de 40 milliards de dollars de capitalisation boursière.

"MYTHE"

Mark Zuckerberg, le cofondateur et directeur général du groupe, a déclaré mardi que le mobile était "l'aspect le plus mal compris" de l'entreprise et a qualifié de "mythe" l'opinion selon laquelle le groupe ne pouvait pas gagner d'argent sur ce segment.

Facebook a eu du mal à opérer la transition vers les matériels mobiles alors même que ses usagers accèdent de plus en plus au réseau social par le biais de leurs smartphones.

Le segment mobile a permis à Facebook de redresser l'ensemble de ses recettes publicitaires au troisième trimestre, après une phase en demi-teinte qui avait soulevé bien des questions sur ses perspectives à long terme.

Les recettes publicitaires dans leur ensemble ont augmenté de 36% à 1,09 milliard de dollars, après une croissance de 28% le trimestre précédent. Les recettes tirées d'autres segments d'activité ont progressé de 13% à 176 millions de dollars.

Facebook a néanmoins subi une perte nette de 59 millions de dollars, soit deux cents par action, sur le troisième trimestre clos le 30 septembre, qui s'explique principalement par une importante provision de nature fiscale.

Hors exceptionnels, le résultat par action est positif de 12 cents, soit un cent de plus que le consensus.

A 1,26 milliard de dollars, le chiffre d'affaires global dépasse lui aussi le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui le donnait à 1,23 milliard.

Le directeur financier, David Ebersman, a dit que Facebook continuerait d'investir massivement au quatrième trimestre, sans fournir de précisions chiffrées.

Alexei Oreskovic, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.