1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Facebook ne peut garantir l'absence d'interférences dans les élections européennes
Reuters03/04/2019 à 00:47

    DUBLIN, 3 avril (Reuters) - Facebook  FB.O  parvient mieux
aujourd'hui à lutter contre les interférences électorales sur sa
plateforme qu'en 2016, mais ne peut certifier que le réseau
social ne sera pas utilisé par des tiers pour nuire aux
élections européennes de la fin mai, a déclaré mardi son PDG,
Mark Zuckerberg.
    Accusé de laxisme face à la propagation des fausses
nouvelles et à l'utilisation par la Russie du réseau social pour
interférer dans l'élection présidentielle de 2016 aux
Etats-Unis, le groupe américain a dit avoir alloué davantage de
ressources et de personnel pour veiller à l'intégrité du scrutin
européen.
    Il a renforcé vendredi sa règlementation concernant les
publicités électorales sur sa plateforme en Europe, avec la mise
en place d'un outil permettant aux utilisateurs de Facebook de
voir qui diffuse des publicités à des fins électorales sur sa
plateforme, pour quel montant, et combien de personnes ont
consulté ces publicités.  
    "Nous avons effectué beaucoup de progrès" depuis 2016, a
déclaré Mark Zuckerberg dans un entretien accordé à la chaîne de
télévision publique irlandaise RTE.
    "Mais non, il est impossible de garantir que, face à des
nations qui essayent d'interférer dans des élections, cela
suffise pour dire que nous avons résolu le problème", a-t-il
poursuivi.
    Facebook mène une lutte constante en développant ses
systèmes de défense face à des gouvernements sophistiqués dont
les tactiques évoluent, a souligné Zuckerberg.
    "Certains pays continuent d'essayer d'interférer, donc nous
devons continuer à travailler pour garder une longueur
d'avance", a-t-il dit.

 (Padraic Halpin; Jean Terzian pour le service français)
 

Valeurs associées

NASDAQ -0.61%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer