Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EXEL INDUSTRIES A

108.00EUR
+0.47% 
Ouverture théorique 107.50

FR0004527638 EXE

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    107.50

  • clôture veille

    107.50

  • + haut

    108.00

  • + bas

    107.50

  • volume

    52

  • valorisation

    733 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 15:10:47

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    97.20

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    118.50

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EXEL INDUSTRIES A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EXEL INDUSTRIES A à mes listes

    Fermer

Exel Industries : Chiffre d’Affaires annuel 2008-2009 stable à 452,7 M€

Boursorama14/10/2009 à 11:20

Communiqué

Données réelles :

Données réelles comparées aux données pro forma* :

* Le groupe Hardi n’étant consolidé que depuis le 1er décembre 2007, les données pro-forma 2007-2008 intègrent le chiffre d’affaires de Hardi, comme si l'acquisition avait été réalisée au 1er septembre 2007.

- Protection des Végétaux (80% du CA consolidé)

Sur les 12 mois de l’exercice 2008-2009, le chiffre d’affaires annuel dans la Protection des Végétaux s’élève à 363,6 M€. Malgré des effets de change négatifs de plus de 3 M€ (notamment sur le dollar australien), le chiffre d’affaires progresse de +2,0% à données pro-forma, et de +12,7% par rapport à l’exercice 2007-2008, caractérisé par un niveau d’activité déjà très élevé.

Cette bonne performance s’explique en partie par la livraison au cours de l’exercice de l’important carnet de commandes accumulé précédemment, notamment sur la fin de l’exercice 2007-2008.

En effet, comparé à l’exercice précédent qui était exceptionnel, les entrées de commandes sont en baisse d’environ 50% sur l’exercice 2008-2009, avec un point bas touché en février 2009.

Face à cette situation, EXEL Industries s’est adapté, notamment chez Hardi, où les coûts fixes ont été réduits sensiblement pour poursuivre le redressement de cette entreprise, tout en lui permettant de faire face au ralentissement actuel de la demande.

Perspectives :

A l’exception de l’Australie, les autres principaux marchés d’EXEL Industries dans la Protection des Végétaux (Europe et Amérique du Nord) font état d’un attentisme marqué de la part des agriculteurs. Ces derniers sont en effet confrontés à la baisse récente du prix des céréales, liée à une très bonne moisson 2009 meilleure qu’anticipée par les marchés financiers, et à un manque de financement dans les pays de l’Est, dont les perspectives de croissance long terme restent pourtant très supérieures à la plupart des autres zones.

Par ailleurs, les fondamentaux et le potentiel de l’agriculture restent solides à moyen et long terme. Il existe notamment un véritable besoin pour des pulvérisateurs plus modernes, permettant d’augmenter les rendements dans le monde entier, tout en respectant les nouvelles règles environnementales, en cours et à venir.

A titre d’exemple, on peut notamment citer la mise en place, dans les tous prochains mois, en France, d’un contrôle technique obligatoire des pulvérisateurs, pour lequel EXEL Industries, via sa filiale Berthoud, vient de recevoir l’agrément du Ministère français de l’Agriculture pour devenir centre de formation des inspecteurs.

Enfin, le Groupe poursuit son développement dans de nouvelles zones agricoles, comme l’Afrique ou l’Amérique latine, avec notamment le lancement d’une toute nouvelle gamme de pulvérisateurs à mains, conçue par Exel gsa et distribuée sous les marques Cooper-Pegler et Hardi.

- Protection des Matériaux (20% du CA consolidé)

Sur l’ensemble de l’exercice 2008-2009, clos au 31 août 2009, le chiffre d’affaires dans la Protection des Matériaux recule de -33,3%, à 89,1 M€, reflétant la crise économique qui touche sans distinction la plupart des secteurs et conduit les industriels à retarder leurs décisions d’investissements. Ce ralentissement est général et touche l’ensemble de la profession.

Le 4ème trimestre 2008-2009 (juin à août) s’inscrit en baisse de 54%. Cela est, plus particulièrement, la conséquence de faibles entrées de commandes tout au long de l’exercice 2008-2009 et d’un effet de base de comparaison très négatif, compte tenu du niveau élevé d’activité enregistré sur le 4ème trimestre 2007-2008.

En effet, pour rappel, les mois d’été sont, en période normale, des mois particulièrement propices à l’installation de nouvelles chaînes de peinture, lorsque les usines sont moins

sollicitées que le reste de l’année. Or cette année, du fait de l’atonie du marché, cela ne fut pas le cas.

Perspectives :

Depuis quelques semaines, on constate une stabilisation, voire une très légère amélioration des entrées de commandes, notamment dans les pays émergents (Amérique du Sud et Chine).

Toutefois, il est encore bien trop tôt pour affirmer qu’un début de reprise est en cours. Il faudra attendre pour cela des signes plus tangibles de redressement économique. Dans ce contexte, l’exercice 2009-2010 sera encore probablement très difficile sur le marché de la Protection des Matériaux.

C’est pourquoi, EXEL Industries a, dés le début de la crise, réagi vigoureusement avec un programme de réduction des coûts et la mise en place d’une nouvelle organisation chez Kremlin-Rexson, basée sur le concept du « lean manufacturing », afin de générer de nouveaux gains de productivité. Toutes ces mesures visent à faire redevenir profitable, courant 2010, les entreprises du Groupe actives sur ce marché.

Parallèlement, le Groupe prépare activement l’après-crise en poursuivant ses efforts de R&D, et en continuant à offrir à ses clients industriels de nouvelles solutions, plus économiques et plus respectueuses de l’environnement.

Après plusieurs autres nouveautés lancées en 2009, c’est au tour du « Xcite » : la nouvelle génération de pistolets de peinture Air-Mix® ; technologie phare de la marque Kremlin qui lui a permis d’asseoir sa notoriété et de s’imposer dans le monde entier.

- Perspectives et Stratégie

Patrick Ballu, PDG d’EXEL Industries, commente :

« Compte tenu de la persistance de la crise sur la plupart de nos marchés, nous nous adaptons pour faire face à cette baisse d’activité. Par ailleurs, grâce à notre solidité financière et à notre forte génération de cash-flow, nous sommes en mesure de saisir les opportunités de croissance externe qui se présenteraient, tout en maintenant une politique volontariste en matière d’investissements : notamment en R&D, à l’international et dans notre outil de production pour le rendre encore plus compétitif à l’avenir. C’est ainsi que nous préparons d’ores-et-déjà l’après-crise, dont nous sortirons renforcés, dés que le rebond se produira. »

- Rappel des chiffres d’affaires trimestriels consolidés

- Prochaines publications

  • Mardi 15 décembre 2009 (avant bourse) : Résultats annuels 2008-2009

  • Mardi 15 décembre 2009 (avant bourse) : Chiffre d‘affaires du 1er trimestre 2009-2010

    A propos d’EXEL Industries : www.exel-industries.com

    Spécialiste mondial des techniques de pulvérisation de précision pour l’agriculture (n°1 mondial) et l’industrie (n°3 mondial), EXEL Industries emploie environ 2 600 personnes dans 22 pays, sur les 5 continents.

    NYSE-Euronext Paris, Compartiment B (Mnemo EXE / ISIN FR0004527638)

    Indices SBF 250, CAC Mid&Small 190, CAC Small 90

    VOS CONTACTS

    Patrick BALLU

    Président et Directeur Général

    Tél : 03 26 51 52 55

    Julien PEREZ

    Relations Investisseurs / Presse

    julien.perez.exel@tecnoma.com

    Tél : 03 26 51 18 84

  • Valeurs associées

    Mes listes

    valeur

    dernier

    var.

    111.4 +0.36%
    5542.55 -0.11%
    1.166 0.00%
    19.96 +6.74%
    24.1 +5.98%

    Les Risques en Bourse

    Fermer

    Note d'information importante

    Chère Cliente, Cher Client,

    Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

    Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
    Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
    Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

    Pensez à vos besoins de liquidité
    Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

    La composition de votre portefeuille
    Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

    Connaître la vie des Sociétés
    Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

    Agir en connaissance de cause
    Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

    Des risques différents selon les marchés
    Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

    Figez vos pertes
    Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

    En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

    Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

    Cordialement,
    L'équipe de Boursorama Banque.