Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

TELECOM ITALIA

0.875EUR
+1.44% 

IT0003497168 TIT

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.865

  • clôture veille

    0.862

  • + haut

    0.880

  • + bas

    0.862

  • volume

    101 755 534

  • valorisation

    13 300 MEUR

  • capital échangé

    0.67%

  • dernier échange

    20.04.18 / 14:05:41

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter TELECOM ITALIA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter TELECOM ITALIA à mes listes

    Fermer

EXCLUSIF-Vivendi prêt à débattre avec Elliott de la stratégie de TIM

Reuters14/03/2018 à 22:39
 (Actualisé avec précisions, contexte)
    par Agnieszka Flak 
    MILAN, 14 mars (Reuters) - Arnaud de Puyfontaine, président
du directoire de Vivendi  VIV.PA  et président du conseil
d'administration de Telecom Italia  TLIT.MI , pourrait suspendre
ses fonctions exécutives au sein de l'opérateur télécoms italien
pendant le débat en cours sur la stratégie de l'ex-monopole, a
fait savoir mercredi un porte-parole de Vivendi.
    Le fonds activiste Elliott Management a annoncé la semaine
dernière avoir pris une participation dans Telecom Italia (TIM),
tout en contestant la stratégie de Vivendi, son premier
actionnaire, et en se disant prêt à présenter ses propres
candidats au conseil d'administration afin d'améliorer la
stratégie, la valeur et la gouvernance.    
    "Durant la période consacrée à ce débat stratégique, Arnaud
de Puyfontaine a fait savoir qu'il était disposé à suspendre ses
fonctions exécutives au sein de TIM", a dit le porte-parole de
Vivendi.   
    Le groupe français, premier actionnaire de TIM avec environ
24% du capital, appuie le nouveau plan stratégique présenté la
semaine dernière par l'opérateur italien mais est prêt à étudier
toute initiative qui serait soutenue par les actionnaires dans
le but de doper le cours de l'action, a dit le porte-parole.
    "Comme toujours, ce sont les actionnaires qui décideront",
a-t-il dit.
    Vivendi a investi près de quatre milliards d'euros dans TIM
depuis son entrée au capital de l'opérateur historique à la
mi-2015. Le groupe de Vincent Bolloré a progressivement resserré
son emprise sur l'entreprise en désignant les deux tiers de ses
administrateurs et en plaçant son propre président du directoire
à la présidence exécutive.
    La montée en puissance du groupe français a entraîné des
tensions avec d'autres actionnaires et avec le gouvernement
italien, qui considère TIM comme une entreprise d'importance
stratégique. Rome s'est octroyé l'an dernier des pouvoirs
spéciaux pour conserver un droit de regard sur les décisions
stratégiques de l'ex-monopole.
    La capitalisation boursière de TIM a fondu de plus d'un
tiers depuis l'entrée au capital de Vivendi, même si ce dernier
met en avant une tendance de plus long terme. De fait, le titre
a perdu plus de 70% de sa valeur depuis le début 2005.
    TIM n'a plus versé de dividende depuis 2012, mais le nouvel
administrateur délégué Amos Genish a laissé entrevoir de
meilleurs retours pour les actionnaires avec le nouveau plan
stratégique sur trois ans présenté la semaine dernière.
    Vivendi a qualifié le plan 2018-2020 d'"ambitieux et
réaliste" et plusieurs intermédiaires, notamment Goldman Sachs
et Bryan Garnier, ont relevé leur recommandation sur TIM dans la
foulée. 
    Mais l'irruption d'Elliott au capital pourrait annoncer
d'autres changements plus radicaux.
    L'investisseur activiste n'a pas encore fait connaître ses
propositions mais selon des sources il réclamera une majorité
d'administrateurs indépendants, la conversion des titres
d'épargne en actions ordinaires et la scission de l'activité de
réseaux.
    "Elliott Management s'en prend régulièrement aux Etats et
aux entreprises (...) et est connu pour son approche financière
focalisée sur le court terme, ce qui aboutirait le plus
vraisemblablement dans ce cas au démantèlement de TIM", a dit le
porte-parole de Vivendi.
    Elliott s'est refusé à tout commentaire.
    Le fonds a jusqu'à mardi pour proposer des amendements à
l'ordre du jour de l'assemblée générale de TIM, prévue le 24
avril.

 (Avec la contribution de Stephen Jewkes, Wilfrid Exbrayat et
Véronique Tison pour le service français)
 

Valeurs associées

+1.30%
-0.05%

Mes listes

valeur

dernier

var.

16.2 +3.85%
213.73 +0.10%
5401.96 +0.19%
150.5 -3.15%
0 -100.00%
94.07 -0.46%
45.475 +0.46%
17.525 -1.71%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.