1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Evans (Fed) prône une approche prudente sur les hausses de taux

Reuters11/10/2017 à 15:15
    ZURICH, 11 octobre (Reuters) - Charles Evans, le président 
de l'antenne de Chicago de la Réserve fédérale, s'est prononcé 
mercredi pour une approche prudente de la normalisation de la 
politique monétaire américaine, en mettant en garde contre des 
hausses de taux précipitées. 
    "Il faudra avoir une discussion honnête en fin d'année pour 
voir si c'est le bon moment de relever les taux", a-t-il dit 
lors d'une conférence organisée par Bloomberg à Zurich. "L'état 
de l'économie est solide, le chômage est bas et le marché du 
travail se porte bien." 
    Pour Charles Evans, il "fait sens" de continuer à durcir 
progressivement la politique monétaire s'il se confirme que 
l'inflation se rapproche de l'objectif de 2% de la Fed, mais la 
banque centrale doit se garder de toute précipitation. 
    "Je ne vois pas de mal à attendre un peu pour avoir plus 
d'éléments sur la situation de l'inflation", a-t-il dit ensuite 
à des journalistes, soulignant qu'une hausse de taux prématurée, 
avant que l'accélération de l'inflation ne soit avérée, 
"pourrait ne pas être très constructive.". 
    "Il nous faut voir des progrès substantiels de l'inflation 
dans les données", a conclu le président de la Fed de Chicago, 
qui vote cette année aux réunions du comité de politique 
monétaire de la banque centrale. 
 
 (John Revill et Angelika Gruber, Véronique Tison pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

3.355 -12.86%
CGG
1.15 -2.79%
1.13075 0.00%
14.54 -0.38%
60.3 -2.28%

Les Risques en Bourse

Fermer