Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Eutelsat mise sur une accélération au 2e semestre

Reuters03/11/2011 à 21:01

PARIS, 3 novembre - Eutelsat mise sur la montée en force des deux satellites qu'il a récemment lancés pour repartir de l'avant et atteindre ses objectifs annuels, un manque de capacités ayant amputé sa croissance au premier trimestre.

Le groupe, qui dispose d'une bonne visibilité grâce aux contrats de longue durée propres à son métier, a confirmé viser pour 2011-2012 un chiffre d'affaires supérieur à 1,235 milliard d'euros et un Ebitda de plus de 955 millions (marge de 77,3%).

"Nous avions annoncé que début 2011-2012 serait une période de transition", a expliqué à Reuters son directeur général, Michel de Rosen, qui prévoit une accélération de la croissance au second semestre.

L'entreprise, dont les concurrents sont notamment le luxembourgeois SES et l'américain Intelsat, a fait état pour le premier trimestre 2011-2012 d'une croissance de ses revenus de 3,4%, à 295,4 millions d'euros, qui marque un ralentissement par rapport aux 11,5% enregistrés sur l'ensemble de l'exercice précédent.

Eutelsat fait ainsi les frais de la perte d'un satellite baptisé W3B, juste après son lancement en octobre 2010, alors même que l'opérateur est confronté à un taux d'occupation de sa flotte plus élevé qu'à l'accoutumée, sur fond de forte demande.

"Le fait d'avoir perdu un satellite ne nous a pas fait plonger. Ça n'a fait que ralentir un peu notre marche vers l'avant", a estimé le directeur général, qui rappelle qu'il faut environ 30 mois pour construire un satellite, l'espérance de vie de l'appareil étant ensuite d'une quinzaine d'années.

Eutelsat avait relevé sa prévision d'investissements en juillet dernier pour s'adapter à la vigueur de la demande, indiquant prévoir jusqu'en 2014 une croissance annuelle moyenne de ses ventes supérieure à 7% et une marge d'Ebitda supérieure à 77%.

Le groupe français a lancé les satellites AB7 et W3C au premier trimestre, après avoir mis en service fin mai l'appareil KA-SAT, dont il attend les premiers effets bénéfiques sur ses revenus dès cette année, et 100 millions d'euros à terme, en 2014.

"Nous considérons que l'arrivée de deux satellites nous remet en situation normale du côté de la capacité disponible. Nous sortons d'une période tendue, mais maintenant cette page est tournée", a expliqué Michel de Rosen.

Le prochain lancement, celui de W6A - un satellite construit par Thales Alenia Space et lancé par une fusée Ariane (consortium Arianespace)- est prévu fin 2012.

Eutelsat, dont l'espagnol Abertis ABE.MC détient 31% et le Fonds stratégique d'investissement français (FSI) 26%, a clôturé jeudi en Bourse en hausse de 1,46%, à 30,505 euros, portant sa progression à 11,4% depuis le début de l'année.

Marie Mawad, édité par Pascale Denis

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.52 -4.12%
0.56 -1.93%
0.221 -1.78%
28.345 +1.11%
1.174 -0.07%
452 -0.04%
0.199 +0.76%
34.305 -0.06%
7.066 +0.45%
28.75 -0.28%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.