1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Eurotunnel dit avoir retrouvé un "haut niveau" de sécurité
Reuters20/11/2015 à 17:58

EUROTUNNEL DIT AVOIR RETROUVÉ UN HAUT NIVEAU DE SÉCURITÉ

PARIS (Reuters) - Eurotunnel dit avoir retrouvé un "haut niveau de protection" sur son site de Coquelles (Nord-Pas-de-Calais) et avoir enregistré un record de trafic le 19 novembre.

L'opérateur du tunnel sous la Manche précise dans un communiqué, vendredi, avoir retrouvé depuis quatre semaines son niveau habituel de sûreté grâce à la mise en place de 37 km de clôture de haute sécurité, au triplement des effectifs de gardiennage et à une "étroite coordination" avec SNCF Réseau, responsable de la sécurisation du site de Calais-Fréthun.

Les tentatives d'intrusion sur le site sont très rares et les perturbations opérationnelles nulles, ajoute Eurotunnel qui précise avoir réalisé sa meilleure performance opérationnelle de l'année le 19 novembre ave 6.800 camions transportés dans les deux sens.

Il ajoute néanmoins "poursuivre sa réflexion sur les différents moyens de sécurisation du site" à moyen terme.

Aux prises avec un afflux massif de migrants clandestins dans le port de Calais, Eurotunnel avait annoncé en juillet avoir engagé des dépenses de 13 millions d'euros pour sécuriser son terminal et contrôler les chargements des camions, un montant équivalent à celui de l'ensemble de 2014.

Il avait aussi réclamé une indemnisation de 9,7 millions d'euros aux Etats français et britannique pour compenser ses dépenses de sécurité et ses pertes d'exploitation.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer