Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Europe : toujours dans le rouge mais le recul s'atténue
information fournie par Cercle Finance06/07/2021 à 15:34

(CercleFinance.com) - Si les principales bourses européennes sont toujours dans le rouge, leur repli s'est atténué au fil de la journée, Londres, Paris et Francfort ne cédant désormais que 0,1%.

En attendant la réouverture de Wall Street après un long week-end d'Independance Day, les opérateurs de marché ont pu prendre connaissance ce matin de la publication statistique d'Eurostat indiquant qu'en mai 2021, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières avait augmenté de 4,6% dans la zone euro et dans l'UE, par rapport à avril 2021.

Par rapport à mai 2020, l'indice corrigé des effets de calendrier des ventes de détail a augmenté de 9,0% dans la zone euro et de 9,2% dans l'UE.

En Allemagne, les commandes à l'industrie ont accusé un repli inattendu de 3,7% en mai, selon des données préliminaires publiées ce jour par Destatis, l'office allemand de la statistique.

A titre de comparaison, les économistes s'attendaient à une progression de 1,1% des commandes de biens 'Made in Germany' le mois dernier.

D'après les experts, le repli de l'indice est à relier aux problèmes de logistique et de pénurie de matières premières qui perturbent le bon fonctionnement de l'industrie manufacturière depuis le début de l'année.

Enfin, toujours outre-Rhin, le moral des analystes financiers allemands mesuré par l'institut ZEW a accusé une baisse plus forte que prévu en juillet, la première économie de la zone euro poursuivant son processus de 'normalisation' après la crise du Covid.

L'indice ZEW a fléchi de 16,5 points pour atteindre 63,3 ce mois-ci contre 79,8 en juin, alors que les économistes attendaient un repli plus limité autour de 75.

Le ZEW, basé à Mannheim, évoque une situation économique qui tend à se normaliser et désormais revenue aux niveaux qui prévalaient au début 2019, soit un peu plus d'un an avant l'apparition de la crise sanitaire.

Dans l'après-midi, les investisseurs pourront aussi prendre connaissance des indices ISM et PMI Composite IHS Markit aux Etats-Unis.

Le 'fait marquant' de ce mardi reste finalement le même que la veille avec un baril de pétrole (Brent ou WTI) qui flirte avec les 77$, soit son plus haut depuis 3 ans.

Les atermoiements des Emirats Arabes Unis bloquent en effet le processus de décision de l'OPEP+ en faveur d'une hausse des quotas de production. Conséquence: le baril de Brent reste gagne 0,5% à 77,5$ et le WTI teste les 77$ en préouverture.

Du côté des valeurs européennes, le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca a annoncé mardi que la Commission européenne avait autorisé son projet d'acquisition de l'américain Alexion, sans réclamer de concessions.

Le Finlandais Nokia a lancé aujourd'hui iSIM Secure Connect pour aider les fournisseurs de services de communication (CSP) et les entreprises à fournir de nouveaux services mobiles et IoT 5G. La société a aussi fait savoir qu'elle allait fournir à Red Eléctrica de España (REE) un réseau IP/MPLS et un réseau de transport optique DWDM (Dense Wave- Division Multiplexng), qui modernisera le réseau existant de REE.

Le Français Saint-Gobain a finalisé la vente de deux enseignes de distribution en Espagne, La Plataforma de la Construccion au groupe BigMat, ainsi que Discesur à Group Jorge Fernandez en association avec Group Terrapilar.

L'AllemandVolkswagen annonce la création d'une nouvelle unité consacrée à l'expérience client, une structure qui sera dirigée par le Dr Markus Kleimann. L'idée du constructeur est de faire des exigences et des commentaires des clients le point central du développement des véhicules.

Enfin, Atos annonce avoir été choisi par les Comités Olympiques Européens (COE) comme partenaire technologique numérique officiel pour les éditions 2023 et 2027 des Jeux européens, dont la 3e édition aura lieu en Pologne.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.