1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Europe: les sujets d'angoisse s'accumulent
Cercle Finance06/12/2018 à 13:32

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent clairement déprimées ce jeudi (-2,3% à Londres, -2,2% à Paris et -2,4% à Francfort), sur fond de nombreux sujets d'angoisse qui s'accumulent sur le vieux continent pour les investisseurs.

'Le risque politique, sous la forme de la guerre commerciale et de la perspective du vote du Parlement britannique sur le Brexit, reste un moteur important de la baisse', explique Saxo Banque, pour qui il n'y a ainsi 'que des risques à l'horizon'.

'L'éclaircie à propos du budget italien, avec une nouvelle proposition plus en accord avec les exigences de la Commission Européenne, a finalement peu joué favorablement sur le moral des investisseurs', poursuit-il.

Le report de statistiques américaines de la veille -en raison d'une journée de deuil national pour l'ancien président Bush- implique un après-midi fort chargé, avec notamment le rapport du cabinet ADP, la balance commerciale et l'indice ISM des services.

Seule donnée parue ce matin, les commandes à l'industrie allemande ont augmenté de 0,3% en octobre par rapport au mois précédent, là où les économistes anticipaient en moyenne un repli de 0,5% après une augmentation de 0,1% en septembre.

'La reprise des commandes dans le secteur automobile, qui ont grimpé d'un bon 4% par rapport au mois précédent, aide à obtenir ce qui semble être une stabilisation des prises de commandes', souligne Commerzbank.

Sur le plan des valeurs, Lanxess (-5,5% à Francfort) pâtit d'une dégradation de conseil à 'neutre' chez UBS, tandis que Capgemini dévisse de 7,4% à Paris, sous le poids d'un abaissement à 'pondération en ligne' chez Barclays Capital.

Genfit (+6,3%) caracole par contre en tête du SBF120, entouré pour des résultats positifs de l'étude de Phase 2 évaluant elafibranor chez des patients atteints de cholangite biliaire primitive, une maladie chronique du foie.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer