Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DANSKE BANK

28.92EUR
-0.38% 

DK0010274414 DSN

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    28.50

  • clôture veille

    29.03

  • + haut

    28.92

  • + bas

    28.50

  • volume

    0

  • valorisation

    25 911 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    23.05.18 / 09:11:29

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter DANSKE BANK à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DANSKE BANK à mes listes

    Fermer

Europe-Les banques face à un déficit de capital de 26 mds-étude

Reuters08/09/2015 à 12:21

8 septembre (Reuters) - Les banques européennes risquent d'accuser un déficit de fonds propres pouvant atteindre 26 milliards d'euros si les autorités de régulation parviennent à imposer des normes prudentielles uniformes d'ici la fin 2018, estiment des analystes de JPMorgan Cazenove. L'Europe veut mettre en place un corpus réglementaire qui tire les leçons de la crise financière de 2007-2009 en évitant par exemple de solliciter à nouveau le contribuable pour sauver des banques proches de l'asphyxie. Selon l'analyse de JPMorgan, 13 banques sur un échantillon de 35 risquent de ne pouvoir satisfaire aux seuils de capital minimums, alors même que la procédure d'harmonisation en cours est susceptible de ramener de 14% à 12,1% en 2018 le ratio CET1 (Common Equity Tier 1) moyen. Ces règles prudentielles, mises en place progressivement jusqu'en 2019, se substitueront aux dispositions nationales qui rendaient parfois difficiles les comparaisons entre établissements. Le déficit de fonds propres de 26 milliards d'euros seraient pour l'essentiel supporté par Raiffeisen Bank RBIV.VI , Crédit Agricole CAGR.PA , UniCredit CRDI.MI , Société Générale SOGN.PA , Banco Santander SAN.MC et Natixis CNAT.PA , poursuit JPMorgan. Crédit Agricole, SocGen et Santander s'emploieront très probablement à réduire le dividende pour revenir dans les clous prudentiels, ajoute l'intermédiaire. D'autres établissements réduiront sans doute leurs actifs pondérés du risque, ainsi que leur position d'endettement. Seule Raiffeisen Bank, avec un déficit de capital d'un milliard d'euros, s'expose au risque de dilution, tandis que les autres banques pourront sans doute combler le déficit, disent encore les analystes de JPMorgan. Le courtier a relevé sa recommandation de "neutre" à "surpondérer" sur Commerzbank CBKG.DE , estimant que la banque ne peut que profiter de la réévaluation des actifs induite par le programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE). Ses préférences vont à UBS UBSN.S , Deutsche Bank DBKGn.DE , Commerzbank, Lloyds Banking Group LLOY.L , Danske Bank DANSKE.CO et Nordea Bank NDA.ST . (Tenzin Pema, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.15 +30.17%
37.558 -0.34%
25.54 +2.16%
303.9 -1.65%
52.44 -3.10%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.