1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Europe: le rapport du DoL rassure les Bourses

Cercle Finance09/03/2018 à 15:48

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent plus positivement cet après-midi (-0,1% à Francfort, mais +0,2% à Paris et à Londres), ayant profité en début d'après-midi d'un rapport du Département du Travail (DoL) rassurant.

L'économie américaine a généré 313.000 emplois non agricoles en février, là où le consensus n'en anticipait que 205.000, et si le taux de chômage a stagné à 4,1%, la participation au marché du travail s'est accrue de 0,3 point à 63%.

Autre élément plutôt rassurant de la publication, la hausse du revenu horaire moyen a ralenti à 2,6% en rythme annualisé (contre 2,8% en consensus), de quoi apaiser un peu les craintes de tension inflationniste.

De ce côté-ci de l'Atlantique, on notera que la production industrielle a reculé de 0,1% en Allemagne au mois de janvier, alors que le consensus attendait une hausse de 0,5%, tandis que celle de la France a chuté de 2%.

'De larges déclins de la production énergétique liés à des températures inhabituellement clémentes expliquent beaucoup de la faiblesse de la production industrielle de la zone euro en janvier', explique toutefois Capital Economics.

A Londres, BHP Billiton prend 1,6% alors que selon Sky News, Shell (-0,4%) et Blackstone travailleraient sur une offre commune sur ses pétroles de schiste nord-américains, les valorisant à dix milliards de dollars.

Salvatore Ferragamo perd 1,3% à Milan, sanctionné pour la publication de résultats annuels en recul par la maison de luxe italienne, publication accompagnée en outre d'une réduction de son dividende par action.

BASF cède 0,4% et sous-performe ainsi l'indice DAX de Francfort sur fond d'une note plutôt défavorable d'UBS qui reste 'neutre' sur le titre du chimiste allemand, mais avec un objectif de cours ramené de 103 à 90 euros.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer