Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Europe : indices dans le vert malgré l'inflation US
information fournie par Cercle Finance11/11/2021 à 11:38

(CercleFinance.com) - Les principales places boursières européennes sont orientées à la hausse ce matin, Londres gagnant 0,4% devant Paris et Francfort (+0,2%).

Hier les indices américains ont pourtant clos dans le rouge (-0,8% pour le S&P 500, -0,6% pour le Dow Jones et -1,6% pour le Nasdaq) après la publication des chiffres de l'inflation US laissant apparaître une hausse des prix à la consommation aux Etats-Unis de 0,9% en octobre 2021 en rythme séquentiel, alors que Jefferies n'attendait qu'une progression de 0,6%.

Hors énergie et produits alimentaires, deux catégories traditionnellement volatiles, l'inflation américaine s'est établie à +0,6% le mois dernier, un niveau là aussi supérieur à la prévision de Jefferies qui était de 0,4%.

'D'une année à l'autre, l'indice des prix à la consommation a bondi de 6,2%, soit la hausse annuelle la plus élevée depuis 1990', rappelle-t-on chez Wells Fargo.

La banque ajoute que cette parution a accru les attentes selon lesquelles la Réserve fédérale commencerait à relever ses taux plus tôt que prévu, favorisant une augmentation des rendements obligataires (+12 points de base à 1,56% sur le taux à 10 ans).

De ce côté de l'Atlantique -et toujours sur le front des statistiques- les investisseurs ont appris ce matin que le PIB du Royaume-Uni avait augmenté de 1,3% au troisième trimestre, après un rebond de 5,5% au deuxième trimestre 2021 en rythme séquentiel, selon la première estimation de l'office national de statistiques (ONS).

La production industrielle du Royaume-Uni s'est aussi tassée de 0,4% en septembre 2021 par rapport à août (-0,1% pour la production manufacturière proprement-dite) et se montre inférieure de 1,4% à son niveau de février 2020, selon l'ONS.

Dans l'actualité des valeurs européennes, Siemens publie aujourd'hui un chiffre d'affaires de 62,3 milliards d'euros au titre de l'exercice 2021, en croissance de 11,5%. La société annonce un bénéfice net de 6,7 milliards d'euros, en hausse de 59% par rapport à l'exercice précédent, ce qui représente un BPA annuel de 7,68 euros.

Burberry publie un chiffre d'affaires du 1er semestre de 1 213 millions de livres en croissance de +38% (contre 878 millions de livre l'année dernière), soit un retour de l'activité aux niveaux d'avant covid-19. Le bénéfice d'exploitation ajusté s'inscrit à 196 M£ contre 51 M£ l'année dernière sur la même période. Le BPA dilué déclaré est de 35,7 p (contre 12,2 p).

Generali fait savoir que ses primes brutes émises s'élèvent à 54 899 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2021, soit une augmentation de 6,4%. Le résultat d'exploitation du groupe s'est élevé à 4 425 millions d'euros (+10%), et le résultat net a augmenté de 74% pour atteindre 2 250 millions d'euros (contre 1 297 millions d'euros sur les 9 mois de 2020).

Enfin Merck KgaA publie au titre du troisième trimestre un BPA ajusté en repli de 4,3% à 2,24 euros, et un EBITDA ajusté en baisse de 8,7% à 1,6 milliard d'euros. Le groupe allemand indique relever ses objectifs pour 2021, visant désormais un BPA ajusté entre 8,50 et 9 euros, un EBITDA ajusté entre 6 et 6,3 milliards d'euros, ainsi qu'un chiffre d'affaires entre 19,3 et 19,85 milliards.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.