1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Europe: début de semaine boursière du mauvais pied

Cercle Finance05/02/2018 à 11:29

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes commencent la semaine du mauvais pied (-0,5% à Francfort, -0,8% à Paris, -1,1% à Londres), en dépit d'un signal d'accélération de l'activité du secteur privé dans la zone euro donné par IHS Markit.

Après 58,1 en décembre 2017, l'indice PMI final composite de l'activité globale dans l'Eurozone se redresse en janvier 2018 par rapport à son estimation flash (58,6) et s'établit à 58,8, son plus haut niveau depuis juin 2006.

'Si la hausse de l'activité venait à conserver ce rythme soutenu en février et en mars, le PMI pourrait indiquer une croissance trimestrielle du PIB de l'ordre de 1% au premier trimestre 2018', note Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Parmi les autres rendez-vous économiques de la semaine en Europe, figurent la production industrielle et la balance commerciale allemandes, ainsi que la réunion du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre.

Du côté des publications de résultats attendues, les opérateurs devraient se montrer attentifs notamment à celles de banques comme Société Générale, ou de laboratoires pharmaceutiques tels que Sanofi et GlaxoSmithKline.

Pour l'heure, BinckBank avance de 1,7% à Amsterdam, après avoir terminé l'exercice 2017 sur de 'bons résultats', et ce en dépit d'un nombre de transactions réalisées globalement stables par rapport à 2016.

Ageas recule de 1,4% à Bruxelles malgré le rejet par le tribunal de l'International Chamber of Commerce, dans leur intégralité, des revendications de Royal Bank of Scotland à l'encontre de l'assureur belge.

Ryanair lâche 3,2% à Londres, les trimestriels meilleurs que prévu et le lancement d'un programme de rachats d'actions se trouvant éclipsés par les perspectives 'prudentes' fournies par la compagnie aérienne 'low cost'.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer