Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ESSILORLUXOTTICA: l'activité a mieux résisté que prévu
AOF03/11/2020 à 16:42

(AOF) - EssilorLuxottica (+0,19% à 106,45 euros) joue les équilibristes en bourse depuis ce matin, alternant phases de léger repli et de légère hausse, dans un environnement largement porteur. Le spécialiste des verres ophtalmiques a pourtant publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre 2020 supérieur aux attentes des analystes.

Le groupe franco-italien a ainsi réalisé des ventes de 4,085 milliards d'euros sur le trimestre, en décroissance organique de 1,1%, alors que le consensus du marché tablait sur 4,03 milliards (soit un repli organique de 1,8%).

Dans le détail, Essilor a enregistré une croissance de 1,8% à 1,87 milliards d'euros, dont +2,7% pour son activité de verres optiques, représentant 90% de son activité. De son côté, Luxottica, plus orienté sur les lunettes de soleil et donc plus sensible à la fréquentation touristique, a affiché un recul moindre qu'attendu de 3,5% à 2,22 milliards d'euros, dont -4,6% pour les ventes de détail (67% de l'activité).

La réouverture des points de ventes à partir de mai n'a pas été étrangère à la performance satisfaisante du groupe, bien aidée aussi par une hausse des réapprovisionnements.

Le groupe estime avoir largement compensé l'impact des fermetures liées au covid-19 grâce à une bonne exécution, qui a conduit à un effet de mix favorable au sein de toutes les principales divisions, tant en termes de produits (les consommateurs privilégiant les solutions à valeur ajoutée) que de canaux de distribution (les professionnels de l'optique indépendants menant la reprise).

EssilorLuxottica affirme aborder les prochains mois avec une confiance prudente, mais se dit en bonne voie pour générer des synergies comprises entre 420 et 600 millions d'euros d'impact net sur le résultat opérationnel ajusté d'ici 2023.

Jefferies, qui anticipait une activité un peu plus dégradée, a maintenu sa recommandation Conserver sur le titre, avec un objectif de cours de 125 euros. Mais le broker estime que le point d'attention va désormais se porter sur la reconstruction des ventes par rapport à la concurrence, sans oublier, bien sûr, les évolutions dans le dossier GrandVision.

De son côté, MainFirst, qui attendait également de moins bons chiffres de la part d'EssilorLuxottica, a réitéré sa recommandation d'Achat avec un objectif de cours de 132 euros.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Biens de consommation

Dans un environnement réglementaire de plus en plus étoffé, les groupes communiquent davantage sur leurs actions, notamment l'allégement des emballages. Nivea s'est fixé pour objectif d'intégrer 25% de contenants recyclés dans ses gammes vendues en Europe d'ici à 2025.

Beaucoup de marques proposent désormais des écorecharges. Ces sachets souples sont fabriqués à partir d'un film beaucoup plus fin qu'une paroi de flacon. En moyenne, un sachet de ce type permet d'économiser entre 70 et 80 % de plastique par rapport à un flacon. Toutefois cette recharge n'est pas recyclée, tout comme les tubes et les packagings de maquillage.

Les marques contribuent également au développement de nouvelles technologies de recyclage. Ainsi, L'Oréal a participé à l'augmentation de capital réalisé par Carbios, société française qui développe des procédés enzymatiques pour la biodégradation et le biorecyclage des plastiques. L'Occitane a, elle, conclu un partenariat avec Loop Industries, qui a développé un procédé breveté de recyclage chimique des plastiques.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.08%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer