Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Erdogan: La Turquie se considère toujours comme une partie de l'Europe
Reuters22/11/2020 à 13:25

ISTANBUL, 22 novembre (Reuters) - La Turquie se considère comme une partie inséparable de l'Europe mais ne s'inclinera pas face aux attaques et à une pratique du deux poids, deux mesures, a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan.

"Nous nous considérons toujours comme une composante inséparable de l'Europe. Nous avons toujours été le membre le plus fort des alliances occidentales, y compris l'Otan", a-t-il dit lors d'un discours prononcé en visioconférence devant les membres de son parti AKP.

L'Union européenne, a-t-il déclaré, devrait tenir ses promesses concernant la question des migrants et faire de la Turquie un membre à part entière du bloc communautaire.

"Nous ne croyons pas qu'un seul de nos problèmes avec des pays ou des institutions ne puisse être réglé par la politique, le dialogue et des négociations", a-t-il ajouté.

Les relations entre Ankara et l'Union européenne traversent une période de vive tension notamment nourrie par les activités de forage que mène la Turquie dans une partie contestée du sous-sol méditerranéen, Turcs et Grecs ne s'accordant pas sur les délimitations du plateau continental et sur la répartition des ressources en hydrocarbures.

La question du comportement de la Turquie en Méditerranée orientale a du reste été inscrite à l'ordre du jour du prochain sommet européen, le mois prochain, a annoncé cette semaine la chancelière allemande Angela Merkel.

(Ezgi Erkoyun version française Henri-Pierre André)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer