Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Eramet dopé par le relèvement de ses objectifs
information fournie par AOF29/07/2021 à 10:50

(AOF) - L'action Eramet gagne 5,35% à 72,90 euros et se classe parmi les principales progressions de l'indice SBF 120. L'entreprise minière et métallurgique française a dévoilé des comptes en nette amélioration, qui lui ont permis d'être plus optimiste sur ses perspectives. Le résultat net part du groupe est ressorti à 53 millions d'euros contre une perte de 623 millions d'euros un an auparavant. La perte enregistrée au premier semestre 2020 reflétait notamment les dépréciations d’actifs liées à la crise sanitaire et aéronautique.

L'Ebita est ressorti 293 millions d'euros, intégrant une amélioration intrinsèque de plus de 110 millions d'euros, contre 120 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 11% à 1,878 milliard d'euros. Il a augmenté de 18 % à périmètre et change constants, compte tenu d'un effet change négatif de -7 %. Cette croissance est portée par la division Mines et Métaux avec des effets positifs volume / mix de 7 % et prix de 15 %

Sa prévision annuelle d'Ebita a été revue à la hausse pour 2021 à la faveur d'un contexte de prix " particulièrement porteur " pour les alliages de manganèse, et en prenant en compte un consensus révisé de prix moyen pour 2021 du minerai de manganèse et du cours du nickel au LME. L'Ebitda prévisionnel serait de plus de 850 millions d'euros contre 600 millions auparavant.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les métaux engagés dans un " supercycle "

Plusieurs experts emploient ce terme pour évoquer la progression des cours dans les années à venir. Le cuivre et l'aluminium, qui ont un rôle central dans les politiques de décarbonation, présentent des besoins d'investissements importants. La production de cuivre devrait baisser en 2023 si de nouvelles mines ne sont pas explorées.

Atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat entraînera une multiplication par six de la demande de minerais d'ici à 2040. Or l'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que l'offre limitée de minerais critiques tels que le lithium ou le nickel menace la transition énergétique. Le délai d'investissement est long car plus de seize années en moyenne sont nécessaires entre la découverte et la première production d'un projet minier.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.18%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.