Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Enquête sur l'homme abattu par l'armée belge à Bruxelles

Reuters21/06/2017 à 09:52
 (Actualisé avec précisions) 
    BRUXELLES, 21 juin (Reuters) - Les autorités belges 
s'interrogent sur les motivations du kamikaze présumé abattu 
mardi soir à la Gare centrale de Bruxelles par des soldats 
belges. 
    L'homme abattu par balles a déclenché vers 20h30 (18h30 GMT) 
une modeste explosion dans l'une des trois gares principales de 
la capitale belge avant d'être pris pour cible par l'une 
patrouilles militaires qui parcourent la ville depuis les 
attentats terroristes de mars 2016. 
    Les autorités ont attendu plusieurs heures, le temps de 
ramener la situation sous contrôle après l'évacuation de la 
gare, pour confirmer la mort du kamikaze présumé, disant dans un 
premier temps qu'il avait été "neutralisé". 
    "Nous considérons qu'il s'agit d'un acte terroriste", a 
déclaré en fin de soirée le porte-parole du bureau du procureur 
fédéral belge, Eric Van der Sypt. 
    Les autorités n'ont pas dit un mot sur l'identité de l'homme 
en question. Elles ont également refusé de commenter des 
témoignages de témoins disant qu'il avait hurlé des slogans 
islamistes avant de passer à l'action. 
    Selon la chaîne de télévision flamande VTM, qui cite ses 
propres sources, le kamikaze présumé est un homme de 37 ans 
originaire de Molenbeek, une commune de l'agglomération 
bruxelloise où des perquisitions seraient en cours. 
    Le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, avait déclaré 
plus tôt que l'identité de l'homme était désormais connue par 
les enquêteurs mais qu'elle ne serait pas officiellement 
dévoilée avant la conférence de presse  
    Nicolas Van Herrewegen, un employé de la gare de 
Bruxelles-Central, a dit à la RTBF avoir vu un homme crier en 
descendant au niveau inférieur de la gare. 
    L'homme aurait alors crié quelque chose qui ressemblait à 
"Allahou Akbar" et déclenché une explosion sur un chariot à 
bagages. Les personnes qui se trouvaient à trois mètres de 
l'explosion n'ont pas été blessées, a-t-il précisé. 
    "Il y a eu une explosion près d'un individu", avait dit à 
Reuters le porte-parole de la police. "Cet individu a été 
neutralisé par les soldats qui étaient sur place." 
    Bruxelles a été la cible d'attentats-suicides à l'aéroport 
et dans une station de métro en mars 2016. La capitale belge a 
aussi été le point de départ des commandos islamistes qui ont 
frappé à Paris en novembre 2015. 
    Le Premier ministre, Charles Michel, a appelé sur Twitter 
ses compatriotes à suivre les consignes des autorités et réuni 
le ministre de l'Intérieur et ses conseillers de sécurité 
nationale. 
    Le niveau d'alerte dans la capitale belge n'a pas été 
modifié, à un cran en-dessous du niveau maximal. 
    La gare et la Grand-Place voisine, point de rendez-vous de 
nombreux touristes et habitants de Bruxelles, ont été en partie 
évacuées pour permettre la mise en place d'un périmètre de 
sécurité. 
 
 (Francesco Guarascio et Philip Blenkinsop, avec Alastair 
Macdonald, Robert-Jan Bartunek et Jan Strupczewski; Tangi Salaün 
pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.