Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

Pétrole Brent

72.84 USD
-0.22% 
valeur indicative 62.30 EUR

XC0009677409 BRN

Ice Europ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    73.22

  • clôture veille

    73.00

  • + haut

    74.50

  • + bas

    72.52

  • +haut 12 derniers mois

    80.50

  • +bas 12 derniers mois

    47.68

  • volume

    275 585

  • dernier échange

    23.07.18 / 20:06:22

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur Pétrole Brent

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter Pétrole Brent à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENQUÊTE-Le baril de pétrole ne devrait guère dépasser $40 en 2016

Reuters29/01/2016 à 16:21
    * La prévision médiane pour 2016 abaissée de 10 dollars 
    * Cours moyen ramené à $42,5 pour le Brent, $41 pour le WTI 
    * Détails des prévisions  OILPOLL  
 
    par Kevin Jose 
    29 janvier (Reuters) - Les cours du pétrole dépasseront à 
peine 40 dollars le baril cette année avec l'arrivée du brut 
iranien sur un marché déjà saturé, montre une enquête Reuters 
auprès d'économistes et d'analystes dont la prévision médiane 
enregistre sa plus forte baisse sur un mois en un an. 
    L'enquête conduite auprès de 29 prévisionnistes fait 
ressortir une prévision médiane de 42,5 dollars pour le baril de 
Brent  LCOc1  en moyenne sur l'année, dix dollars en dessous de 
la médiane des prévisions un mois auparavant. 
    Il s'agit du huitième abaissement consécutif de la médiane 
des prévisions des économistes interrogés chaque mois par 
Reuters.   
    Le baril de Brent, dont le cours moyen ressort à environ 54 
dollars sur l'ensemble de l'année 2015, a chuté de près de 9% 
depuis le début du mois et de près de 70% par rapport à son 
point haut de 115 dollars de juin 2014. 
    Les cours du pétrole sont tombés sous le seuil de 30 dollars 
le baril ce mois-ci, au plus bas depuis 2003, avec les 
inquiétudes sur les déséquilibres persistants du marché, une 
demande solide ne permettant pas de compenser l'accroissement de 
l'offre alors que les principaux pays producteurs de brut ne 
parviennent pas à s'entendre pour réduire la production. 
    "La question immédiate la plus importante pour le marché va 
être de déterminer combien de pétrole l'Iran va réinjecter (...) 
Une différence significative de la production iranienne dans un 
sens ou dans l'autre devrait avoir un impact sur les cours", a 
dit Thomas Pugh, analyste matières premières chez Capital 
Economics. 
    Les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran peuvent 
constituer un obstacle à la formation d'un consensus au sein de 
l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur une 
réduction de la production, ont dit des analystes.  
    "Il est hautement improbable que l'Opep prenne une décision 
de réduction de la production. L'Arabie saoudite ne participera 
à une baisse de la production que si tous les pays membres de 
même que d'autres grands pays producteurs non membres de l'Opep 
(comme la Russie) réduisent aussi leur production", a dit Rahul 
Prithiani, directeur de recherche de CRISIL.  
    Le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch a dit 
vendredi que la production de pétrole de la Russie pourrait 
diminuer du fait d'une baisse des investissements dans le 
secteur mais que Moscou n'interviendrait pas pour rééquilibrer 
le marché. 
    Une déclaration qui a refroidi les anticipations sur un 
possible accord entre pays Opep et pays non-Opep sur une 
réduction de la production évoqué la veille par le ministre 
russe de l'Energie Alexander Novak. 
    La production de l'Irak, deuxième plus important pays 
producteur au sein de l'Opep, et l'arrivée du brut iranien sur 
le marché avec la levée des sanctions internationales à 
l'encontre de Téhéran ont alimenté les craintes qu'une demande 
en hausse ne parvienne pas à absorber cette offre excédentaire. 
    "Même si aucun événement majeur n'intervient mais que 
l'offre reste plus résistante qu'attendu et que la demande est 
un peu plus faible, nous pourrions encore voir les prix 
baisser", a prévenu Thomas Pugh. 
    Les analystes s'attendent à ce que les futures sur le Brent 
et le brut léger américain (WTI) s'établissent en moyenne à 34,4 
dollars et 33,2 dollars au premier trimestre, nettement 
au-dessus des cours actuels. 
    Sur le marché des futures, le baril de Brent échéance mars 
s'échange à 33,85 dollars et le WTI à 33,29. 
    La médiane des prévisions pour le baril de brut léger 
américain  CLc1  ressort à 41 dollars en moyenne sur l'année 
contre environ 49 dollars en moyenne sur l'ensemble de l'année 
2015. 
    JP Morgan a la prévision de cours moyen pour 2016 la plus 
faible à 31,25 dollars et Standard Chartered la plus élevée à 63 
dollars.  
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick 
Vignal) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.