1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ENCADRE-USA 2020: Les principales dates de la campagne présidentielle
Reuters12/02/2020 à 07:26

 (.)
    WASHINGTON, 12 février (Reuters) - Après la primaire du New
Hampshire, remportée de peu par Bernie Sanders, le marathon des
primaires se poursuit le 22 février avec les caucus du Nevada et
s'étendront jusqu'en juin pour désigner l'adversaire de Donald
Trump à l'élection présidentielle américaine du 3 novembre
prochain.  
    Neuf candidats sont toujours en lice.  
    Ils vont se départager les 3.979 délégués en jeu, répartis
Etat par Etat à la proportionnelle entre les candidats ayant
obtenu au moins 15% des voix, avec l'objectif d'en réunir une
majorité (1.991 au moins) pour s'assurer l'investiture du parti
lors de la convention de Milwaukee, mi-juillet.  
    Formellement, deux personnalités du Parti républicain
contestent l'investiture de Donald Trump mais ils n'ont aucune
chance de détrôner le président sortant.
    Voici les dates qui jalonneront le processus électoral:
    
    Les caucus de l'Iowa se sont tenus le 3 FÉVRIER. Après
vingt-et-une heures d'une chaotique attente, les instances
locales du parti ont été en mesure d'annoncer que Pete Buttigieg
était arrivé en tête avec une courte avance sur Bernie Sanders.
 
    La primaire du New Hampshire du 11 FÉVRIER a été remportée
d'une courte tête par Bernie Sanders, devant Pete Buttigieg et
Amy Klobuchar. 
    La prochaine étape aura lieu le 22 FÉVRIER pour les caucus
du Nevada, où les organisateurs ont annoncé qu'ils
n'utiliseraient pas l'application téléphonique à l'origine du
bug de l'Iowa (36 délégués) et la primaire de Caroline du Sud
(29 FÉVRIER, 54 délégués).
    
    Le "SUPER TUESDAY" du 3 MARS avec notamment la Californie,
qui votera plus tôt cette année que lors des précédentes
primaires, et le Texas désignera environ 40% des délégués et
devrait donner une idée claire de la suite du processus.
    (Californie 415 délégués, Texas 228, Caroline du Nord 110,
Virginie 99, Massachusetts 91, Minnesota 75, Colorado 67,
Tennessee 64, Alabama 52, Oklahoma 37, Arkansas 31, Utah 29,
Maine 24, Vermont 16, démocrates de l'étranger 13 et Samoa
américaine 6).
    
    Le 10 MARS, ce sera le tour du Michigan (125 délégués), de
l'Etat de Washington (89), du Missouri (68), du Mississippi
(36), de l'Idaho (20) et du Dakota du Nord (14).
    
    La Floride, qui désigne 219 délégués, se déterminera le 17
MARS, de même que l'Illinois (155), l'Ohio (136) et l'Arizona
(67).
    La Géorgie (105 délégués à répartir) votera le 24 MARS.
    
    En AVRIL, la Louisiane (54 délégués), Hawaï (24), l'Alaska
(15) et le Wyoming (14) décideront le 4. Le 7, ce sera au tour
du Wisconsin (84). Le mardi 28, nouvelle soirée d'importance, si
aucune tendance nette ne s'est dégagée, avec l'Etat de New York
(274 délégués), la Pennsylvanie (186), le Maryland (96), le
Connecticut (60), Rhode Island (26) et le Delaware (21).
    
    En MAI, le Kansas (39 délégués) et Guam (7) se décideront le
2, l'Indiana (82) votera le 5, la Virginie-Occidentale (28) et
le Nebraska (29) trancheront le 12 et l'Oregon (61) et le
Kentucky (54) se détermineront le 19.
    
    La course s'achèvera le 2 JUIN avec les primaires dans le
New Jersey (126 délégués), le Nouveau-Mexique (34), Washington
District de Columbia (20), le Montana (19) et le Dakota du Sud
(16).
    
    Le candidat démocrate sera formellement investi lors de la
Convention nationale du Parti démocrate qui se déroulera du 13
AU 16 JUILLET à Milwaukee, dans le Wisconsin, un Etat qui a fait
cruellement défaut aux démocrates en novembre 2016. Donald Trump
y avait devancé de justesse Hillary Clinton. Aucun candidat
républicain ne s'y était imposé depuis 1984.
    
    Les républicains se mettront pour leur part en ordre de
marche à Charlotte, en Caroline du Nord, du 24 AU 27 AOÛT.
    
    Le premier débat présidentiel aura lieu le 29 SEPTEMBRE dans
l'Indiana. Suivront deux autres débats, le 15 OCTOBRE dans le
Michigan et le 22 OCTOBRE dans le Tennessee. 
    
    Les électeurs américains se rendront aux urnes le 3
NOVEMBRE. En plus du président et de son candidat à la
vice-présidence, ils renouvelleront aussi la totalité des 435
élus de la Chambre des représentants et 35 des 100 sièges du
Sénat, dont 23 sont actuellement détenus par le Parti
républicain.

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
GRAPHIQUE (en anglais) Etat par Etat, la course des primaires
démocrates    https://tmsnrt.rs/37bDD2f
ENCADRE En quoi l'investiture démocrate diffère-t-elle de celle
de 2016     
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Ginger Gibson et Joseph Ax, version française Henri-Pierre
André et Arthur Connan, édité par Myriam Rivet)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

107.12 -6.85%
5255.9 -4.36%
1.7 +29.57%
26.265 -3.54%
38.055 -4.10%

Les Risques en Bourse

Fermer