Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ROYAL DUTCH SHELL-A

2 655.50 GBX
-0.23% 
valeur indicative 29.75 EUR
Ouverture théorique 2 662.50

GB00B03MLX29 RDSA

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 662.50

  • clôture veille

    2 661.50

  • + haut

    2 678.50

  • + bas

    2 640.50

  • volume

    4 280 887

  • valorisation

    12 207 695 MGBX

  • capital échangé

    0.09%

  • dernier échange

    20.07.18 / 17:50:11

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2 122.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ROYAL DUTCH SHELL-A

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ROYAL DUTCH SHELL-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ROYAL DUTCH SHELL-A à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENCADRE-Robey Warshaw frappe encore avec la fusion AB Inbev-SABMiller

Reuters13/10/2015 à 22:07

LONDRES, 13 octobre (Reuters) - Robey Warshaw, petite société de conseil créée il y a deux ans et ne comptant que neuf salariés, s'était fait un nom il y a six mois en conseillant le groupe gazier BG pour son rachat par Shell RDSa.L , une opération à 47 milliards de livres (64 milliards d'euros). Elle récidive en étant le discret conseil de SABMiller SAB.L , le numéro deux mondial de la bière qui, après quatre refus, a accepté mardi une offre d'achat nettement améliorée d'AB Inbev ABI.R , le numéro un, pour 68 milliards de livres (92 milliards d'euros). ID:nL8N12D0T7 Ces deux opérations ont suffi à propulser la "boutique firm" londonienne au 13e rang du classement mondial des banques conseil en fusions-acquisitions (M&A), deux places devant HSBC, la première banque européenne qui compte 266.000 salariés et 180 ans d'existence. Robey Warshaw tire sa force du flair et de l'épais carnet d'adresses de ses deux fondateurs - Simon Robey, ex-responsable des M&A chez Morgan Stanley et Simon Warshaw, ancien co-directeur de la banque d'investissement d'UBS - et aussi de leur capacité à dire non. Dans le cas de SABMiller, Robey Warshaw a gagné la confiance du président du conseil d'administration Jan du Plessis, également président du groupe minier Rio Tinto, en lui conseillant l'an dernier de refuser une approche du concurrent Glencore. Ce pouvoir de dire non et d'attendre la bonne opportunité, les "boutique firms" les tiennent de leur indépendance vis-à-vis des grandes banques. Les grands établissements, intéressés surtout par le financement des OPA qui leur rapporte beaucoup plus que la simple activité de conseil, ont en effet tout à perdre quand des approches ou des négociations de fusion n'aboutissent pas, explique Erik Gordon, enseignant à la Ross School of Business à l'université du Michigan. En plus d'avoir conseillé l'an dernier à Rio Tinto de repousser les avances de Glencore, Robey Warshaw a aussi aidé le groupe pharmaceutique AstraZeneca à se défendre face aux appétits du géant américain Pfizer qui était prêt à mettre 118 milliards de dollars sur la table, avec la promesse de centaines de millions de dollars de commissions pour ses banques partenaires. "Tout est question d'expérience, de jugement et de touche humaine", a dit une source proche de Robey Warshaw. Selon les données Thomson Reuters, des "boutique firms" spécialisées ont travaillé sur 16 des 20 principaux accords de fusion-acquisition cette année, à commencer par Lazard qui est septième au classement mondial des M&A. Parmi les plus petites figurent celle des frères Michael et Yoel Zaoui, qui ont conseillé Alcatel-Lucent pour son mariage avec Nokia pour un montant de 15,6 milliards d'euros. (Freya Berry, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.