1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ENCADRE-Les boîtes noires, priorité des enquêteurs
Reuters29/10/2018 à 10:22

    SINGAPOUR/HONG KONG, 29 octobre (Reuters) - Un Boeing 737
MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air, avec 189 passagers
à bord, s'est abîmé en mer lundi peu après son décollage de la
capitale, Djakarta.
    Le contact du vol JT610 a été perdu 13 minutes après le
décollage. L'appareil a coulé à 30 à 35 mètres de profondeur, à
environ 15 km au nord de l'île de Java. 
    Voici les faits techniques sur l'appareil et la compagnie
aérienne.

    LES BOITES NOIRES
    La priorité des enquêteurs sera de trouver l'enregistreur de
conversations du cockpit et l'enregistreur de données de vol
pour pouvoir déterminer la cause de la catastrophe, selon les
spécialistes des questions de sécurité.
    Le pilote a demandé à faire demi-tour peu de temps avant de
perdre le contact avec le contrôle aérien, selon un porte-parole
des autorités indonésiennes de la navigation aérienne.
    Un premier signe indiquant que quelque chose n'allait pas
s'est produit deux minutes après le début du vol, alors que
l'avion avait atteint 2.000 pieds (610 mètres), selon les
données du service de suivi des vols, FlightRadar24.
    L'appareil est ensuite descendu de plus de 500 pieds (152
mètres) et a viré à gauche avant de remonter à 5.000 pieds
(1.524 mètres), où il est resté pendant la majeure partie du
vol.
    Il a commencé à gagner de la vitesse dans les derniers
instants et a atteint 345 nœuds (640 km/h) avant que les données
ne soient perdues alors qu'il se trouvait à 3.650 pieds (1.113
mètres).
    Étant donné que l'avion s'est écrasé dans des eaux
relativement peu profondes, la récupération des boîtes noires
devrait être plus facile qu'avec des crash en eaux profondes
comme celui du vol QZ8501 d'AirAsia Indonesia en 2014 et le vol
447 d'Air France  AIRF.PA  en 2009, a déclaré le rédacteur en
chef de Flightglobal Asia, Greg Waldron.
    
    LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ
    La compagnie aérienne à bas prix Lion Air a été fondée en
1999. Son seul accident mortel à ce jour est le crash d'un MD-82
à l'atterrissage à Solo City sur l'île de Java en 2004, qui a
fait 25 morts sur les 163 personnes à bord, selon la sécurité
aérienne de la Flight Safety Foundation.
    Cependant, six autres avions de Lion Air, dont un qui s'est
écrasé dans l'eau peu avant d'atteindre la piste à Bali en 2013,
ont été endommagés de façon irréversible dans divers accidents,
selon l'Aviation Safety Network.
    Lion Air a été retirée de la liste noire de l'Union
européenne pour la sécurité aérienne en juin 2016.
    L'Indonésie dans son ensemble a connu un "passé contrasté"
en matière de sécurité aérienne, notamment avec des incidents du
genre de ceux par Lion Air et des améliorations sont possibles,
estime Shukor Yusof, responsable de la société de conseil
aéronautique Endau Analytics.
    "L'Indonésie a besoin d'aide", déclare-t-il. "De nombreux
facteurs doivent être pris en compte, notamment le système de
gestion du trafic aérien, la maintenance, la formation, etc.,
pour faire face à une augmentation rapide du nombre d'avions et
de passagers chaque année."
    
    LE BOEING 737 MAX
    Le vol JT610 de Lion Air est le premier accident au monde
d'un 737 MAX de Boeing  BA.N , une version plus économe en
carburant du biréacteur monocouloir mis en service commercial
l'année dernière.
    Boeing a reçu 4.783 commandes pour le 737 MAX, dont 219
avaient été livrées à la fin du mois de septembre, selon son
carnet de commandes.
    Southwest Airlines  LUV.N  en a reçu 23, ce qui en fait le
plus gros exploitant du genre à ce jour, suivi par Air Canada
 AC.TO  avec 18, American Airlines  AAL.O  avec 15 et Lion Air
avec 13, selon des données Boeing.
    Le 737 MAX 8 utilise des moteurs LEAP-1B fabriqués par CFM
International, filiale commune de l'américain General Electric
 GE.N  et du français Safran  SAF.PA .
    Lion Air, via sa filiale malaisienne Malindo Air, a été le
premier transporteur aérien à réceptionner le 737 MAX l'année
dernière.
    L'avion qui s'est écrasé lundi a été livré en août 2018 et
totalisait 800 heures de vol, a précisé Lion Air.
    En avril, la compagnie aérienne a annoncé une commande ferme
pour l'achat de 50 Boeing 737 MAX 10, une version plus grosse,
au prix catalogue de 6,24 milliards de dollars. Lion Air est
l'un des plus gros clients du l'avionneur américain dans le
monde.

 (Jamie Freed et Tim Hepher; Danielle Rouquié pour le service
français)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -2.09%
Euronext Paris -0.20%
Euronext Paris -0.28%
TSX +0.28%
NASDAQ -1.24%
NYSE -0.49%
NYSE -0.87%
NYSE -1.07%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

11.09 -1.77%
5367.62 -0.15%
1.12205 -0.40%
62.3 +0.42%
21.235 -1.14%

Les Risques en Bourse

Fermer