1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENCADRE-Kim Jong-un conscient de son image à l'étranger, et s'en amuse

Reuters09/03/2018 à 09:14
    SEOUL, 9 mars (Reuters) - Le dirigeant nord-coréen Kim
Jong-un est tout à fait conscient de l'image qu'il a dans la
presse internationale et s'en amuse.
    Le long dîner lundi dernier à Pyongyang au cours duquel il a
reçu une délégation sud-coréenne a permis aux visiteurs de
découvrir des aspects de sa personnalité jusque-là insoupçonnés,
racontent deux responsables sud-coréens qui étaient présents.
    Kim Jong-un s'est, à plusieurs reprises, amusé de l'image
que donne de lui, la plupart du temps peu flatteuse, la presse
internationale. Il en est "très conscient" et était très "relax"
là-dessus, se moquant parfois de lui-même.
    La délégation de Séoul est revenue de Pyongyang avec une
invitation formulée à Donald Trump à rencontrer le dirigeant
nord-coréen, une offre transmise jeudi à la Maison blanche.
nL5N1QR03O]
    Lors du dîner, Kim Jong-un a plaisanté sur le fait que le
président sud-coréen, Moon Jae-in, pouvait être sûr de bien
dormir maintenant que Pyongyang a decidé de suspendre ses tests
nucléaire et balistique.
    "Le président Moon a eu du mal avec toutes ces réunions sur
la sécurité nationale tôt le matin à chaque fois que nous
lancions des missiles", a-t-il fait remarquer.
    King Jong-un a évoqué en outre la ligne téléphonique directe
entre les deux présidences ("hotline") que les deux pays vont
mettre en place, notant qu'en cas de problème "un coup de
téléphone" suffira pour trouver une solution.
    Le dîner, ajoute-t-on de même source, s'est tenu dans une
atmosphère détendue, arrosé de vin et de ligueur de ginseng.
    "Ils n'arrêtaient pas d'amener des bouteilles", a raconté un
responsable sud-coréen. 

 (Christine Kim, Gilles Trequesser pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer