Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ENCADRE-France-A droite, les européennes déjà au coeur du débat

Reuters20/11/2017 à 15:23
    * Casus belli entre Juppé et Wauquiez 
    * Les partisans du maire de Bordeaux pensent à 2019 
 
    PARIS, 20 novembre (Reuters) - La question européenne et 
singulièrement les prochaines élections, programmées en 2019, 
cristallisent dès à présent les divisions chez Les Républicains 
(LR), l'aile "juppéiste" voyant là un motif possible de rupture 
avec Laurent Wauquiez. 
    Alain Juppé s'est récemment défendu de vouloir aujourd'hui 
constituer des listes communes avec Emmanuel Macron pour le 
scrutin européen mais l'idée trotte bien dans l'esprit de ses 
partisans, méfiants à l'égard du probable futur président de LR. 
    Fidèle à la tradition pro-européenne du centre droit, le 
maire de Bordeaux a tenu des propos généraux, dans une interview 
au Point, sur la possibilité de se "fédérer", pourquoi pas 
autour du président ou du Premier ministre, Edouard Philippe. 
    "C'est dans l'hypothèse des élections européennes. Ni avant, 
ni après", précise l'élu "juppéiste" Dominique Bussereau, joint 
par Reuters. 
    Mais, ajoute-t-il, rien n'est arrêté et tout dépendra de 
l'attitude de Laurent Wauquiez si celui-ci, grand favori de 
l'élection interne du mois prochain, prend effectivement les 
commandes du parti. 
    Pour l'heure, les modérés de LR observent avec 
circonspection la campagne du héraut de l'aile droite, qui a 
tenté de les rassurer jeudi dernier en se présentant comme un 
"Européen convaincu" lors d'un déplacement à Strasbourg. 
  
    Le même Laurent Wauquiez avait ulcéré une partie des siens 
en publiant en 2014 un ouvrage, "Europe : il faut tout changer", 
dans lequel il faisait sa profession de foi eurocritique. 
    Avec le rapport au Front national, le sujet est devenu l'une 
des "lignes rouges" tracées par Alain Juppé. 
    L'ex-Premier ministre passera en revue les options possibles 
lors d'une réunion au Sénat, mercredi, avec ses fidèles.  
    Pour Dominique Bussereau, trois hypothèses sont 
envisageables : ou Laurent Wauquiez leur donne des gages une 
fois élu et ils pourront cohabiter, ou ils quittent LR sans 
chercher de nouveau refuge, ou ils fondent une nouvelle 
formation. 
    A peine esquissée, et encore sur le mode de la confidence, 
cette dernière éventualité a séduit parmi les centristes 
éparpillés, de l'UDI au MoDem, et jusqu'au sein de La République 
en marche (LREM).   
    "Au final, ce qu'il faut réussir à faire, c'est que la 
première force politique du Parlement européen soit une force 
pro-européenne", a estimé la semaine dernière Yann Wehrling, 
porte-parole du MoDem, lors d'une conférence de presse. 
    Pour l'ex-écologiste, "tous ceux qui aujourd'hui dans le 
paysage politique sont connus pour avoir un discours clair sur 
l'UE doivent se retrouver dans un grand centre pro-européen. Les 
élections européennes sont évidemment un catalyseur". 
    François Patriat, président du groupe LREM au Sénat, s'est 
pour sa part déclaré favorable à "cette idée d'un grand 
mouvement social-démocrate" à même de perdurer au-delà des 
prochaines échéances. 
    "J'appelle de mes voeux un mouvement appelé à durer non 
seulement pour les prochaines élections européennes, mais pour 
l'ensemble des prochaines échéances", a-t-il poursuivi devant la 
presse. 
 
 (Simon Carraud et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.558 -0.36%
1.164 -0.25%
29.6 +0.68%
553.53 +0.20%
80.91 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.