1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENCADRE-Faits et chiffres de l'avion Rafale

Reuters12/02/2015 à 16:55

PARIS, 12 février (Reuters) - Le groupement d'intérêt économique (GIE) Rafale qui, selon une source proche du dossier, a conclu un premier contrat à l'export avec l'Egypte ID:nL5N0VM4RX , est emmené par Dassault Aviation AVMD.PA et constitué des équipementiers Thales TCFP.PA et Safran SAF.PA . Dassault Aviation supervise environ 60% de la valeur de l'avion et Thales près d'un quart du Rafale qu'il équipe en radars, équipements de communication et de calculateurs. Safran, qui fournit selon les versions des moteurs, des équipements, des systèmes de navigation et des armements, évalue à une vingtaine de millions d'euros le chiffre d'affaires qu'il réalise sur chaque appareil. MBDA (coentreprise entre le britannique Airbus Group AIR.PA et le groupe italien Finmeccanica SIFI.MI ), dont les missiles équipent le Rafale - mais aussi le Typhoon du consortium européen Eurofighter et le Gripen du suédois Saab SAABb.ST - compte également sur d'éventuels contrats à l'export. Le Rafale, utilisé par l'armée française depuis 1998, se décline en trois versions qui possèdent 95% d'éléments communs : un monoplace et un biplace pour les opérations à partir d'une base terrestre et un monoplace pour celles menées d'un porte-avions. L'armée française a commandé à Dassault Aviation 180 Rafale. A raison de 11 livraisons par an. Le fonctionnement de chaînes de montage du Rafale est garanti jusqu'en 2018, mais il serait prolongé par d'éventuelles commandes à l'étranger, dont les livraisons pourraient s'intercaler entre celles destinées à l'armée française. Le gouvernement n'a prévu que 26 livraisons à l'armée française sur l'ensemble de la période 2014-2019, faisant le pari d'au moins deux contrats à l'export. L'ensemble du programme est évalué à 40 milliards d'euros sur environ 40 ans, en intégrant le développement, l'industrialisation, la fabrication de 286 exemplaires et le support logistique intégré. Il faut 24 mois pour produire un Rafale, qui comporte 30.000 pièces, 25 km de câblage et 300.000 fixations, et représente à son rythme actuel de production 7.000 emplois chez Dassault Aviation et les 500 entreprises associées au programme. (Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

+6.01%
+2.19%
0.00%
+1.27%
+1.46%
+2.50%
+2.68%
+0.13%
+1.47%
+0.32%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • adhbsm
    12 février15:52

    qui va payer? l'Egypte n'a pas un sous...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer