Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

En France, "tout est prêt" pour affronter la canicule-Buzyn
information fournie par Reuters24/06/2019 à 11:34

    PARIS, 24 juin (Reuters) - Le gouvernement a pris les
mesures nécessaires pour affronter l'épisode de forte chaleur
prévu cette semaine en France, a déclaré lundi la ministre des
Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, sans exclure des décès
liés à la canicule.
    Météo France annonce une "vague de chaleur remarquablement
intense et précoce sur la France cette semaine", avec des
températures de 35 à 40 degrés "sur la grande majorité des
régions". 
    Agnès Buzyn a précisé sur franceinfo avoir organisé la
semaine dernière une réunion préparatoire avec tous les
ministères concernés. Elle a en outre alloué une enveloppe de 15
millions d'euros aux établissements hospitaliers pour recruter
du personnel paramédical durant les congés estivaux.
 
    "Tout est prêt à la fois dans les Ehpad, dans les hôpitaux,
dans les transports. La direction générale du Travail envoie des
consignes, le ministère des Sports déplace les horaires des
compétitions. Bref, tout est organisé", a-t-elle assuré.
    "Cela dit, lorsque les gens sont fragiles, même quand ils
boivent beaucoup, même quand tout est organisé, il y a toujours
un surplus de mortalité", a-t-elle ajouté. "C'était le cas l'été
dernier, même si ça a été très, très loin de ce que nous avions
connu en 2003."
    Le nombre de décès spécifiquement dus à la canicule d'août 
2003 en Europe est estimé à 15.000 morts en France.
    A ce stade, il n'est pas prévu de demander aux familles de
garder leurs enfants à la maison au lieu de les envoyer à
l'école, a précisé la ministre.
    Un point sera fait au ministère tous les jours vers 17h00 à
l'aide des remontées des agences régionales de santé et de Météo
France. 
    "Et s'il convient de garder des enfants à la maison jeudi et
vendredi - jeudi pourrait être le pic de canicule -, nous
donnerons des consignes en ce sens. Pour l'instant, ça n'est pas
prévu. Il n'y a pas de département en situation de ne pas
pouvoir accueillir des enfants", a-t-elle dit.
    Dans le secteur du bâtiment, où les ouvriers travaillent
souvent en extérieur, les entreprises sont incitées à décaler
les horaires de travail et à fournir au moins trois litres d’eau
fraîche par jour à chaque salarié, selon un communiqué du
ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, et du
président de la Fédération française du bâtiment (FFB) Jacques
Chanut.

 (Danielle Rouquié, édité par Jean-Baptiste Vey)
 

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.