1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

En Bosnie, le massacre de Prijedor livre encore des victimes

Reuters22/09/2017 à 18:23
    SARAJEVO, 22 septembre (Reuters) - Plus de vingt ans après 
la guerre en Bosnie, un conflit qui a fait 100.000 morts de 1992 
à 1995, ses horreurs commises au nom de la purification ethnique 
continuent de revenir au jour. 
    Non loin du site d'un des pires massacres de la guerre, à 
Prijedor, les autorités ont déterré dans une fosse commune 86 
crânes de musulmans et croates bosniaques abattus par les forces 
serbes bosniaques le 21 avril 1992, a-t-on appris vendredi. 
    Les fouilles avaient débuté le 7 septembre sur les pentes du 
mont Vlasic, qui surplombe la capitale, Sarajevo, après 
autorisation du tribunal chargé des crimes de guerre en Bosnie. 
    Dans d'autres fosses communes, les autorités de 
Bosnie-Herzégovine avaient déjà identifié au fil des ans les 
restes de 117 victimes d'un massacre dont une dizaine de 
personnes ont survécu en plongeant dans un ravin ou en faisant 
le mort. 
    "Nous espérons que la recherche des victimes de ce massacre 
est désormais achevée", a déclaré Lejla Cengic, une responsable 
de l'Institut des personnes disparues, un organisme officiel. 
    Onze anciens policiers serbes bosniaques ont été condamnés 
pour leur rôle dans ce massacre, dont Darko Mrdja qui a été jugé 
par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie à La 
Haye et purge 17 ans de prison. 
 
 (Maja Zuvela, Gilles Trequesser pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4804.18 -0.19%
0.66 -3.72%
1.14205 +0.32%
0.0735 -15.03%
1.93 -1.18%

Les Risques en Bourse

Fermer