1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Emmanuel Macron : «Nous devons rendre le cadre fiscal plus propice à la détention d'actions»

Le Revenu22/04/2017 à 20:59

Emmanuel Macron à la Mutualité, à Paris, lors de son premier meeting. (© En marche)

Vous voulez remplacer l'ISF par un impôt sur la fortune immobilière. S'agit-il d'ouvrir la voie à une réforme plus profonde de la fiscalité immobilière ?
Emmanuel Macron : La fiscalité immobilière doit être toilettée, mais il existe aussi un besoin de stabilité et de lisibilité. Parce que nous ne pouvons pas tout faire en même temps, nous commençons par nous attaquer à l'impôt le plus injuste : la taxe d'habitation sera supprimée pour 80% des foyers. Cela rendra plus facile, pour les 20% de foyers restants soumis à cette taxe et pour les propriétaires passibles de la taxe foncière, la mise à jour des valeurs locatives. Les effets de transferts toucheront moins de contribuables et seront plus aisément acceptés.

Les valeurs mobilières seraient sorties du calcul de l'ISF. Espérez-vous ainsi inciter les Français à investir en Bourse ?
Emmanuel Macron :
Oui, bien sûr. Nous devons faire revenir les particuliers en Bourse. C'est un impératif économique, pour financer nos entreprises, et patriotique, à l'heure où le CAC 40 est détenu pour moitié par des non-résidents. Or, avec des taux marginaux d'imposition aussi élevés qu'aujourd'hui, du fait de la superposition du barème de l'impôt sur le revenu (IR) et de l'ISF, quelle incitation ont les Français à faire des placements en fonds propres d'entreprise ?

Ce sont des

Lire la suite sur le revenu.com

62 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • remimar3
    23 avril20:29

    Coloniser pour abandonner la présence française ensuite, c'est vraiment la pire stratégie qu'on pouvait avoir. On a eu la honte et l'exil pour les colons et l'afflux d'immigrés des ex-colonies ensuite à cause du sentiment de culpabilité des gouvernement français successifs qui a poussé à ouvrir nos frontières. Quand on fait le bilan après 60 ans on en arrive à ces conclusions car la réalité actuelle on ne peut pas la nier.

    Signaler un abus

  • gylberto
    23 avril19:41

    C'est plié.... les détracteurs de Macron.... il va vous falloir vous faire une raison :-))))

    Signaler un abus

  • mlaure13
    23 avril18:14

    mucius...;-)))

    Signaler un abus

  • mucius
    23 avril17:44

    @ mlaure13 J'ajouterais que l'intervention française en Algérie en 1830 avait le soutien de tous les pays méditerranéens victimes des pirates barbaresques depuis des siècles. Ce qui est devenu l'Algérie n'était alors qu'un repaire de pirates vivant d'esclavage et de rançons. Les esclaves, des populations maritimes ou des passagers de bateaux, furent tous libérés et le marché d'esclaves supprimé bien sûr. C'est ça les valeurs européennes.

    Signaler un abus

  • mlaure13
    23 avril17:34

    Suite/...Les « bisounours » aveuglés par le miroir aux alouettes Macron et leur extrême niaiserie, finissent de creuser la tombe de la France… les Dieux de l’Olympe en auraient ils malheureusement décidé pour que survivrent les plus féroces d’entre nous ?...Hal Elujah ou Inch Allah… ;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

193.53 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.