1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Electrolux gèle un investissement aux USA avec l'acier

Reuters02/03/2018 à 16:15

ELECTROLUX GÈLE UN INVESTISSEMENT AUX USA AVEC L'ACIER

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant suédois d'électroménager Electrolux a annoncé vendredi le gel d'un projet d'investissement de 250 millions de dollars (203,02 millions d'euros) aux Etats-Unis au lendemain de l'annonce par Donald Trump de son intention d'imposer des droits de douanes sur les importations américaines d'acier et d'aluminium.

Le président américain a annoncé jeudi que les Etats-Unis imposeraient la semaine prochaine des droits de douane de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium afin de défendre une industrie métallurgique américaine "décimée par des décennies de commerce inéquitable".

Des responsables de la Maison Blanche ont dit par la suite qu'il fallait encore mettre la dernière main au projet.

"Nous l'ajournons. Nous pensons que les droits de douane pourraient entraîner une augmentation assez significative des prix de l'acier sur le marché américain", a dit Daniel Frykholm, porte-parole d'Electrolux.

Le groupe suédois achète aux Etats-Unis tout l'acier dont il a besoin pour sa production dans ce pays.

"Donc ce n'est pas l'éventualité de tarifs douaniers impactant directement nos coûts mais plutôt les conséquences qu'ils pourraient avoir sur le marché et le fait qu'ils puissent affecter la compétitivité d'ensemble de nos activités aux Etats-Unis", a ajouté Daniel Frykholm.

Electrolux attendra de connaître les détails des projets de Washington avant de prendre une décision définitive, a-t-il précisé.

Electrolux avait annoncé en janvier son intention d'investir 250 millions de dollars pour agrandir et moderniser son usine de Springfield dans le Tennessee.

(Simon Johnson, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M152518
    02 mars16:44

    On devrait commencer à remercier Tromp. Grâce à lui, le reste du monde va se détacher progressivement des US et c'est tant mieux.

    Signaler un abus

  • jean.coq
    02 mars16:37

    Ls Chinois n'ont encore rien dit mais attention ...

    Signaler un abus

  • 123retor
    02 mars16:28

    Il ne l'avait pas prévu celle là ;-))) Et quand Caterpillar et Deere vont augmenter leur production à l'étranger au détriment des usines US, il va rigoler... orange ;-)))

    Signaler un abus

  • guerber3
    02 mars16:26

    Trump ne sait pas encore que tout sujet présente un " recto " et un " verso "...!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer