1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Electricité: la hausse de 2,4% s'appliquera au 1er février
AFP22/01/2020 à 10:41

A picture taken on January 6, 2012 in Godewaersvelde, shows an energy-saving light-bulb on a electricity invoice. Recommendations by France's nuclear watchdog agency to beef up safety at plants will cost Electricite de France (EDF) up to 10 billion euros (13 billion USD), an EDF senior executive told AFP on January 3, 2012. The government said this investment will have a limited impact on the bills (around 2 per cent), but this cost will be added to a future heavy increase on energy coast for French consumers. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN ( AFP / Philippe HUGUEN )

Le gouvernement a l'intention d'appliquer dès la semaine prochaine, au 1er février, la hausse de 2,4% des tarifs réglementés de l'électricité (tarifs bleus résidentiels et ceux applicables aux petits professionnels), a-t-on appris mercredi, auprès du gouvernement. 

"Compte tenu de l'évolution modérée du tarif, et afin d'éviter d'engendrer de nouveaux rattrapages, il est prévu que le nouveau tarif entre en vigueur au 1er février 2020", a indiqué à l'AFP le ministère de la Transition écologique et solidaire.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait proposé cette hausse de 2,4% TTC pour les tarifs bleus résidentiels et ceux applicables aux petit professionnels, selon un projet de décision consulté lundi par l'AFP.

Le gouvernement pouvait choisir de l'appliquer dès le 1er février ou de faire jouer un délai de trois mois pour la mettre en œuvre.

L'an dernier, en pleine crise des "gilets jaunes", le gouvernement avait ainsi temporisé et gelé les tarifs pendant l'hiver. La forte hausse de 5,9% proposée alors par la CRE n'avait ainsi été appliquée qu'au 1er juin.

"Ce décalage doit à présent être rattrapé pour couvrir les coûts de fourniture", souligne-t-on au ministère. La hausse de 2,4% au 1er février est ainsi "notamment composée d'un rattrapage de 1,5% lié au décalage de l'entrée en vigueur du tarif en 2019", selon la même source.

La nouvelle hausse des tarifs réglementés de vente (TRV) commercialisés par EDF doit représenter une augmentation de l'ordre de 21 euros par an pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel, selon la CRE et le ministère.

"Les consommateurs résidentiels français bénéficient en moyenne d'une électricité beaucoup moins chère que la moyenne européenne et près de 60% moins chère que les consommateurs résidentiels allemands", avance le gouvernement.

jmi/ak/nth

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +1.08%

27 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sense78
    22 janvier16:47

    Conséquence: en ne fermant pas de centrales mais seulement plusieurs réacteurs, impossible de diminuer les coûts d'exploitation malgré une production fortement réduite, amortissement réduit des installations dont la durée de vie pourrait être prolongée et coûts de démantèlement anticipés. Une explosion des coûts pour donner des gages aux écolos qui ne manquera pas de se retrouver dans le prix du kwh.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer