1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EDF : une nouvelle journée de mobilisation le 17 octobre contre le projet de réorganisation "Hercule"
Boursorama avec AFP Services08/10/2019 à 16:37

Toujours vent debout contre le projet de réorganisation, les syndicats d'EDF en appellent à Emmanuel Macron. À défaut de réponse, la journée de mobilisation du 17 octobre se transformera en "grève nationale", menacent-ils.

(Photo d'illustration) ( AFP / SEBASTIEN SALOM-GOMIS )

Les syndicats d'EDF ne lâchent rien contre le projet de réorganisation "Hercule". Si la CGT, la CFE-CGC, FO et CFDT prennent "acte de l'ouverture du dialogue et des légères avancées" à la suite de la grève du 19 septembre, suivie par environ 40% du personnel, ils annoncent ce lundi une nouvelle mobilisation le 17 octobre. 

Le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy a annoncé vendredi 4 octobre qu'il rendrait plus tard que prévu ses propositions de réorganisation, réclamées par le gouvernement d'ici la fin de l'année, compte tenu du décalage de la réforme de la régulation discutée avec Bruxelles.

"La ministre (Élisabeth Borne) note que l'échéance de fin 2019 donnée par le gouvernement à EDF pour définir son projet de réorganisation n'est plus réaliste", observent les syndicats après leur rencontre jeudi avec la ministre de la Transition écologique. Toutefois, "elle confirme que la demande faite par le gouvernement au PDG d'EDF de travailler sur l'évolution de l'organisation avant la fin des travaux sur le nouveau cadre régulatoire est maintenue", déplorent les syndicats, qui réclament l'abandon du projet "Hercule".

Aussi demandent-ils un rendez-vous "directement à l'échelon commanditaire d'Hercule : la Présidence de la République". À défaut de réponse d'Emmanuel Macron, la journée de mobilisation du 17 octobre se transformera en "grève nationale", selon les syndicats, qui vont diffuser une pétition "pour exprimer le rejet du projet néfaste". 

Dans un courrier aux salariés d'EDF, Jean-Bernard Lévy avait constaté que le calendrier de la réforme de la régulation se décalait, du fait de l'arrivée de la nouvelle commission européenne avec laquelle l'État doit mener les discussions. Il avait reconnu une "mobilisation importante" des salariés et proposé "une concertation sociale large".

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +0.59%

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gchevrie
    08 octobre17:40

    Projet Hercule : une anerie de premiére .Revenir au monopole est l'unique solution viable et valable pour le pays et l'Interet Général !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer