Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EDF soutenu par la spéculation
AOF07/04/2021 à 10:05

(AOF) - EDF bondit de 6,86% à 12 euros, les investisseurs spéculant sur un rachat des minoritaires par l'Etat dans le cadre du vaste projet de réorganisation de l'électricien public. L'Etat, qui détient 83,7% du capital d'EDF, chiffre à environ 10 milliards d'euros le rachat des parts détenues par les actionnaires minoritaires, a révélé Reuters citant deux sources syndicales. Un montant de 10 milliards pour près de 16% d'EDF serait sensiblement plus élevé que la valeur de cette participation selon le capitalisation boursière actuelle du groupe, qui représenterait quelque 6 milliards, souligne Reuters.

Paris négocie actuellement le projet de réorganisation d'EDF avec la Commission européenne. Ce plan, baptisé Hercule, prévoit la création d'une société-mère EDF SA incluant le parc nucléaire, l'ingénierie et les fonctions transversales, qui serait donc intégralement renationalisée.

EDF SA détiendrait elle-même un deuxième ensemble incluant la commercialisation, les services, les énergies renouvelables, la distribution (Enedis) et les activités à l'international, dont le capital pourrait être ouvert à hauteur de 30%, ce qui réduirait le coût final du projet pour l'Etat, précise l'agence de presse.

EDF SA posséderait aussi 100% d'une troisième entité créée pour l'hydroélectricité, placée sous le contrôle de l'Etat.

En contrepartie de ce découpage d'EDF, l'électricien obtiendrait de Bruxelles une refonte à son avantage de la fixation des prix de électricité nucléaire (Loi de l'Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique (l'Arenh)) qu'il doit vendre à ses concurrents.

La Commission européenne a cependant demandé des garanties strictes afin que la nouvelle régulation du nucléaire ne bénéficie pas aux autres activités d'EDF, a précisé Reuters. 

AOF - EN SAVOIR PLUS

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris -1.16%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ADOLF
    07 avril18:40

    15€ ? ca me va....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer