Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EDF et Alstom premiers gagnants de l'éolien offshore

Reuters06/04/2012 à 18:27

EDF ET ALSTOM GRANDS GAGNANTS DE L'APPEL D'OFFRES POUR LES CHAMPS D'ÉOLIENNES OFFSHORE EN FRANCE

PARIS (Reuters) - EDF Energies nouvelles et Alstom sont les grands gagnants du premier appel d'offres pour l'installation d'éoliennes au large des côtes françaises de la Manche, un deuxième étant prévu au second semestre pour atteindre l'objectif fixé à l'horizon 2020.

Cet appel d'offres, destiné à donner le coup d'envoi au secteur des éoliennes offshore, doit aider la France à rattraper le retard qu'elle a accumulé sur d'autres pays européens en termes d'énergies renouvelables et réduire sa dépendance vis-à-vis du nucléaire.

Le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a annoncé vendredi l'attribution de marchés représentant une puissance cumulée de 2.000 mégawatts, l'équivalent de deux petits réacteurs nucléaires.

Ces capacités sont inférieures d'un tiers au chiffre initialement prévu, le champ du Tréport (Seine-Maritime-Somme) n'ayant pas été attribué faute d'une concurrence suffisante.

Le consortium formé par EDF et Alstom avec le danois Dong Energy remporte ainsi trois des cinq champs en jeu : Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Fécamp (Seine-Maritime) et Courseulles-sur-Mer (Calvados), soit un volume d'environ 240 éoliennes.

L'Espagnol Iberdrola et le groupe français Areva se voient de leur côté attribuer conjointement le champ de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), qui devrait rassembler 100 éoliennes.

GDF Suez, qui avait aussi formé un consortium avec Areva, n'obtient rien à ce stade mais pourra concourir au deuxième appel d'offres.

"Cette décision va permettre à la France de poursuivre le développement des énergies renouvelables qui sont, à côté de l'énergie nucléaire l'un des deux piliers de notre politique énergétique", a dit Eric Besson lors d'une conférence de presse.

"UNE NOUVELLE FILIÈRE INDUSTRIELLE"

Il a confirmé l'objectif de 6.000 mégawatts de capacités à l'horizon 2020, comme fixé par le Grenelle de l'environnement pour l'éolien en mer et les énergies marines. Ces dernières incluent également les hydroliennes, des turbines utilisant l'énergie des courants marins, pour lesquelles un appel d'offres distinct est envisagé d'ici deux ans.

Le second appel d'offres concernera notamment la zone du Tréport et celle de Noirmoutier, a-t-il précisé.

La sélection des candidats annoncée vendredi représente un investissement de sept milliards d'euros et la création de 10.000 emplois industriels directs, a fait valoir Eric Besson.

"Les bases d'une nouvelle filière industrielle exportatrice sont ainsi posées", s'est félicité de son côté dans un communiqué le consortium emmené par EDF Energies Nouvelles, filiale d'EDF.

Alors qu'Alstom envisage d'investir 100 millions d'euros et de générer jusqu'à 7.500 emplois avec ses partenaires, le défi pour le groupe sera d'imposer sa turbine de nouvelle génération Haliade, inaugurée le 19 mars au Carnet (Loire-Atlantique).

Alstom, qui a confirmé vendredi l'implantation de quatre usines à Cherbourg et Saint-Nazaire pour son éolienne Haliade, précise que les commandes, d'un montant de plus de deux milliards d'euros, interviendront champ par champ à partir de 2014.

Areva a de son côté mis en avant son expérience et les 4.000 emplois qu'il pourrait créer en France, dont 1.000 dans son seul périmètre, tandis que GDF Suez a évoqué jusqu'à 6.000 emplois directs et indirects.

Muriel Boselli et Cyril Altmeyer, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

135.35 -3.15%
10.26 +0.69%
6.16 +0.03%
349.96 -0.59%
98.06 +0.88%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.