Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EDF Energy augmente ses tarifs de 10,8% pour l'hiver
Reuters26/10/2012 à 18:55

EDF ENERGY AUGMENTE SES TARIFS DE 10,8% EN ANGLETERRE

LONDRES (Reuters) - EDF Energy, filiale britannique du français EDF, a annoncé vendredi une hausse de 10,8% des tarifs du gaz et de l'électricité facturés aux particuliers à partir du 7 décembre.

Comme ses concurrents Scottish Power, Centrica, RWE npower et SSE, EDF Energy impute cette augmentation à la hausse des coûts de distribution, ainsi qu'à l'augmentation de leur contribution aux plans gouvernementaux de promotion des énergies renouvelables et des économies d'énergie.

La hausse des tarifs d'EDF Energy est à comparer à celle de 7% annoncée en moyenne pour cet hiver par le secteur de l'énergie. Selon l'électricien français, ses prix restent inférieurs à ceux des quatre autres distributeurs.

Parmi les six principaux distributeurs d'énergie en Grande-Bretagne, seul E.ON a promis en mai de geler ses tarifs en dépit de la hausse des prix de détail.

Selon la fédération de défense des consommateurs uSwitch, les hausses annoncées par les fournisseurs d'énergie devraient se traduire pour les ménages britanniques par une dépense supplémentaire globale de 753 millions de livres (602 millions d'euros) et précipiter 314.000 foyers de plus dans la précarité énergétique, une situation dans laquelle un ménage dépense plus de 10% de ses revenus en dépenses basiques (eau, électricité, chauffage...).

Au total, cette catégorie comptera cet hiver sept millions de foyers, ajoute uSwitch.

Oleg Vukmanovic et Mohammed Abbas, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer