Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AREVA

4.50EUR
0.00% 
Ouverture théorique 2.00

FR0011027143 AREVA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    4.50

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    1 724 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    14.08.17 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.05

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.95

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AREVA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AREVA à mes listes

    Fermer

EDF attend l'aval de l'ASN pour redémarrer plus de réacteurs-PDG

Reuters04/11/2016 à 14:52
 (Version complétée) 
    par Bate Felix 
    PARIS, 4 novembre (Reuters) - EDF  EDF.PA  fait son maximum 
pour avoir plus de réacteurs en service mais attend le feu vert 
de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour en relancer 
certains, a déclaré vendredi le PDG de l'énergéticien public. 
    L'ASN a demandé à EDF de mener des contrôles supplémentaires 
sur 12 réacteurs, ce qui a prolongé leur période de mise en 
arrêt de production pour maintenance et fait craindre que la 
France ne puisse faire face aux pics de demande d'électricité de 
l'hiver. 
    La France dépend des 58 réacteurs français d'EDF pour 75% de 
ses besoins en électricité. 
    Ces inquiétudes sur les capacités de production de la 
France, habituellement exportatrice nette d'électricité en 
Europe, ont fait grimper les prix à des niveaux record ces 
dernières semaines sur les marchés européens de l'électricité. 
    "EDF fait de son mieux pour avoir le nombre maximum de 
réacteurs en service", a déclaré Jean-Bernard Lévy en marge 
d'une conférence sur l'énergie organisée à Paris par le New York 
Times.  
    Mais actuellement, a-t-il ajouté, "l'ASN ne nous a pas 
autorisés à redémarrer certains réacteurs en dépit de notre 
demande". 
    "Nous pensons que ces réacteurs peuvent être opérationnels 
mais l'ASN n'est pas du même avis. Ils ont demandé davantage 
d'informations avant de prendre une décision, d'où le 
redémarrage tardif de certains réacteurs par rapport au 
programme initial que nous avions jusqu'à il y a deux jours", 
a-t-il ajouté. 
    EDF a repoussé jeudi jusqu'à la fin de l'année 2016 le 
redémarrage de cinq réacteurs - Bugey 4, Gravelines 2, Tricastin 
1, 3 et 4 - dont la remise en production était auparavant prévue 
 entre la fin novembre et la mi-décembre. 
    Le groupe a de ce fait réduit son objectif de production 
d'électricité pour l'année ainsi que son objectif de résultat 
opérationnel (Ebitda) pour l'exercice 2016.   
    L'ASN, interrogée par Reuters, a confirmé que le délai 
annoncé par EDF pour le redémarrage de ces cinq réacteurs 
correspondait au calendrier prévisionnel que l'Autorité a fourni 
au groupe. 
    Vendredi, EDF a reporté au 11 novembre le redémarrage du 
réacteur Chinon 3 (900 MW) auparavant prévu pour le 6 novembre. 
    La situation actuelle est aussi complexe en raison de la 
production hydroélectrique moins bonne qu'habituellement du fait 
de pluies insuffisantes, a indiqué le PDG d'EDF. 
    La ministre de l'Environnement et de l'Energie Ségolène 
Royal a assuré vendredi matin sur Europe 1 qu'il n'y avait pas 
de risque de pénurie d'électricité en France malgré l'arrêt de 
la production d'un tiers environ des 58 réacteurs nucléaires 
d'EDF pour maintenance ou tests de sûreté.   
 
 (Avec Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny) 
 

Valeurs associées

0.00%
EDF
-4.14%

Mes listes

valeur

dernier

var.

10.65 -0.47%
1.231 0.00%
0.645 0.00%
305.91 -0.10%
58.13 +1.18%
11.54 -26.31%
93.6 +1.87%
18.53 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.