1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Économie : la Chine face aux vents contraires
Le Revenu12/01/2019 à 08:29

La Banque mondiale estime que les autorités chinoises devraient davantage soutenir la consommation pour stimuler l'économie. (© DR)

Perte de compétitivité, guerre commerciale : la croissance commence à accuser le coup dans l'Empire du milieu.

La Chine a bien mérité son surnom de Céleste Empire.

L'an dernier, elle a envoyé en orbite plus de fusées que n'importe quel autre pays. Et le 3 janvier elle a posé pour la première fois une sonde spatiale sur la face cachée de la lune. Un exploit qui ouvre un nouveau chapitre de l'exploration lunaire.

Mais, dans le même temps, son économie commence à montrer aussi une face bien plus sombre qu'il y a quelques années, avec des effets négatifs sur le reste du monde.

Confiance en berne

Le produit intérieur brut (PIB) chinois devrait ainsi croître de «seulement» 6,5% en 2018 et de 6,2% en 2019, selon les dernières prévisions de la Banque mondiale.

Un rythme qui ravirait la plupart des économies occidentales, à commencer par celles de la zone euro, mais qui se révèle être le taux plus faible depuis 1990.

Sur les 28 dernières années, l'activité a en effet progressé de 9,6% en moyenne, avec des pics à deux chiffres dans les années 1990 et 2000. Mais ce temps est aujourd'hui révolu. Et l'essoufflement patent : 9,5% en 2011, 7,3% en 2014, 6,9% en 2017.

«La hausse du prix des maisons ralentit, comme l'investissement en construction. Le rythme d'activité dans l'industrie est tombé au plus bas depuis début 2016, celui des ventes au détail est au plus bas depuis 2003. Les ventes de véhicules ont reculé d'environ 15% depuis la fin 2017.

Lire la suite sur le revenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9095115
    13 janvier23:54

    Effet TRUMP ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer