Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EASYJET

1 608.00GBX
+1.23% 
valeur indicative 18.35 EUR
Ouverture théorique 1 593.00

GB00B7KR2P84 EZJ

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 593.00

  • clôture veille

    1 588.50

  • + haut

    1 611.00

  • + bas

    1 589.00

  • volume

    2 709 184

  • valorisation

    638 711 MGBX

  • capital échangé

    0.68%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:50:11

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 190.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EASYJET à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EASYJET à mes listes

    Fermer

EasyJet prévoit un T3 plus difficile, le titre chute

Reuters12/05/2015 à 16:45

* Grève des contrôleurs et crash de Germanwings ont pesé en avril * Baisse en vue du revenu par siège au 3e trimestre * CA et bénéfice devraient progresser sur l'exercice * Le titre chute de plus de 9% (Actualisé avec déclarations de la DG, précisions, cours) par Sarah Young LONDRES, 12 mai (Reuters) - EasyJet EZJ.L a fait état mardi d'une dégradation de ses conditions d'activité en avril, une grève des contrôleurs aériens français ayant nui à sa rentabilité tandis que le crash de la Germanwings en France pesait sur les réservations, une situation qui fait chuter son titre en Bourse. La deuxième compagnie aérienne "low cost" européenne derrière Ryanair RYA.I assure tabler sur une poursuite de sa croissance sur l'exercice en cours, la saison hivernale s'étant soldée par un bénéfice pour la première fois de son histoire. Mais les investisseurs retiennent surtout les mauvaises nouvelles, des analystes notant que le bénéfice annuel devrait refléter l'impact négatif de 25 millions de livres de la grève du contrôle aérien en France, qui a conduit à l'annulation de plus de 600 vols. La directrice générale du groupe britannique, Carolyn McCall, a parlé d'avril comme d'un "mois exceptionnellement horrible", expliquant que les incertitudes liées à la grève et les répercussions du crash de la Germanwings en mars avait découragé bon nombre de voyageurs. "Beaucoup de passagers n'ont tout simplement pas réservé en avril (...) Il ne fait aucun doute que lorsqu'un événement aussi tragique se produit, les consommateurs réagissent", a-t-elle dit, expliquant que l'impact financier de ce facteur était difficile à évaluer mais assurant qu'il serait temporaire. Le groupe prévoit une baisse d'environ 4% de son chiffre d'affaires par siège au troisième trimestre, hors variations de devises. Cette prévision intègre aussi le calendrier défavorable de Pâques et la répercussion à la baisse sur les tarifs de l'évolution des prix du kérosène. PREMIER SEMESTRE BÉNÉFICIAIRE En Bourse, l'action easyJet perdait 9,27% à 16,63 livres vers 13h35 GMT, la plus forte baisse de l'indice Stoxx .STOXX et entraînant dans son sillage l'action de son concurrent plus grand Ryanair RYA.I (-2,58%). EasyJet a pourtant réalisé pour la première fois de son histoire un petit bénéfice semestriel pendant la saison hivernale, habituellement creuse. Et le groupe prévoit une croissance de son chiffre d'affaires et de son bénéfice sur l'ensemble de l'exercice grâce à une hausse des réservations conforme à celle de l'an dernier et à une chute de ses dépenses de carburant de jusqu'à 120 millions de livres (166,6 millions d'euros). Wyn Ellis, analyste chez Numis, a néanmoins ramené sa prévision de bénéfice imposable pour l'ensemble de l'exercice à 660 millions de livres contre une estimation précédente de 691 millions. Pour Richard Hunter, analyste chez Hargreaves Lansdown, la réaction en Bourse est toutefois "quelque peu exagérée". Au premier semestre de l'exercice 2014-2015, clos fin mars, le groupe britannique a dégagé un bénéfice imposable de sept millions de livres (9,7 millions d'euros). Un résultat situé dans le haut de sa fourchette de prévisions, qui allait d'une perte de cinq millions à un profit de 10 millions, contre une perte de 53 millions un an auparavant. Ryanair, leader du "low cost" en Europe, a annoncé en février que ses bénéfices n'augmenteraient que modérément cette année dans la mesure où la chute des cours du pétrole favoriserait la guerre des tarifs. ID:nL6N0VC1QB (Juliette Rouillon et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

+1.23%
-0.89%
+0.02%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.