Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

EasyJet anticipe une perte annuelle de plus d’un milliard de livres sterling
information fournie par AOF12/10/2021 à 10:15

(AOF) - Pour son exercice fiscal 2021, qui s’est achevé fin septembre, easyJet anticipe une perte avant impôt comprise entre 1,135 et 1,175 milliard de livres sterling (entre 1,34 et 1,39 milliard d’euros). Cette perte ne sera pas plus lourde que celle attendue par le consensus (-1,175 milliard de livres). Ces comptes dans le rouge découlent bien entendu des limites imposées à la circulation des voyageurs en raison de la crise du Covid-19.

Dans ce contexte, easyJet ne proposera pas le versement d'un dividende aux actionnaires.

Sur le dernier trimestre de son exercice fiscal 2021 (entre juillet et septembre), le chiffre d'affaires devrait ressortir à 1 milliard de livres sterling, le nombre de passagers transportés à 13,4 millions et le taux d'occupation à 77,3%. Le groupe a opéré à 58% de ses capacités d'avant-crise.

A fin septembre, easyJet disposait d'environ 4,4 milliards de livres de liquidités pour continuer à traverser la crise.

Les résultats annuels définitifs d'easyJet seront publiés le 30 novembre prochain.

Concernant le premier trimestre fiscal 2022 (octobre à décembre), easyJet prévoit de tourner à un maximum de 70% de ses capacités d'avant-crise. Le transporteur aérien a revu à la hausse ses ambitions compte tenu d'une dynamique positive du côté des réservations.

Cependant, en raison de l'incertitude ambiante, le groupe n'est pas en mesure de communiquer des objectifs financiers pour l'ensemble de son exercice fiscal 2022.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Désastre financier

L'IATA chiffre à 118,5 milliards de dollars en 2020 les pertes cumulées des quelque 290 compagnies aériennes internationales. Ces pertes représentent davantage que durant toutes les précédentes crises cumulées depuis la fin de la Seconde guerre mondiale

Le chiffre d'affaires de 328 milliards sera en chute de 60% cette année. Les pertes du secteur devraient encore atteindre 38,7 milliards en 2021. L’an prochain le chiffre d'affaires devrait être encore inférieur de 50 % à celui de 2019 (838 milliards de dollars).

Le niveau médian de trésorerie, établi par les données de l'association, est particulièrement préoccupant. S’établissant à 8,5 mois, il permettrait aux compagnies aériennes de tenir jusqu'à l'été 2021, en tenant compte du rythme de consommation de cash de 13 milliards de dollars en octobre et d’un niveau autour de 6,8 milliards par mois au premier semestre 2021.

Valeurs associées

LSE -0.20%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.