1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Du pétrole de Kirkouk livré à l'Iran d'ici fin janvier-ministre
Reuters07/01/2018 à 12:36

 (Actualisé avec précisions) 
    BAGDAD, 7 janvier (Reuters) - L'Irak commencera à exporter 
vers l'Iran du pétrole en provenance des gisements de Kirkouk, 
dans le nord du pays, avant la fin janvier, a annoncé dimanche 
le ministre irakien du pétrole. 
    Les ventes de brut de Kirkouk sont à l'arrêt depuis la 
reprise du contrôle des gisements aux Kurdes par les forces 
irakiennes en octobre. 
    Dans un premier temps, environ 30.000 barils par jour de 
pétrole brut de Kirkouk seront livrés par camion à la raffinerie 
de Kermanshah, dans l'ouest de l'Iran, a précisé Djabar al 
Louaïbi. 
    "Si Dieu le veut, nous commencerons avant la fin du mois", 
a-t-il déclaré. 
    La livraison de brut à l'Iran par camion s'inscrit dans le 
cadre d'un accord de troc annoncé le mois dernier entre les deux 
pays pour permettre la reprise des exportations de pétrole de 
Kirkouk.  
    En échange de la livraison de 60.000 bpj de brut de Kirkouk 
à l'Iran, du brut iranien sera livré dans le sud de l'Irak, a 
indiqué le mois dernier Djabar al Louaïbi. 
    Les forces kurdes avaient pris le contrôle de Kirkouk en 
2014, à la faveur de la déconfiture de l'armée irakienne face à 
l'Etat islamique. Il s'était agi pour les Kurdes d'empêcher les 
djihadistes, qui se trouvaient plus au nord à Mossoul, de 
prendre le contrôle des gisements pétroliers de la région. 
    L'Irak et l'Iran prévoient aussi de construire un oléoduc à 
partir de Kirkouk, pour éviter d'avoir à transporter le pétrole 
par camion. 
 
 (Ahmed Rachid; Danielle Rouquié pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.26 0.00%
4292.89 -1.35%
2.065 +9.14%
23.33 -7.05%
31.175 -1.25%

Les Risques en Bourse

Fermer