Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dexia AM entre doutes et espoirs sur les actions

Reuters13/12/2011 à 18:00

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Dexia Asset Management estime que le marché actions va rester binaire en 2012, son évolution dépendant principalement des annonces politiques dans un environnement macroéconomique incertain et avec une stabilisation du système financier mondial en cours mais encore inachevée.

Après un second semestre 2011 qui a vu l'incertitude économique et l'intensification de la crise de la dette souveraine reléguer au second plan les résultats d'entreprises, 2012 devrait être un exercice difficile, prévient la société de gestion, privilégiant la gestion tactique.

"Le marché actions a perdu ses lettres de noblesse. Les actions sont devenues une classe d'actifs secondaires. Le marché actions est devenu un petit marché par rapport aux autres", a dit mardi Frédéric Buzaré, stratégiste actions de Dexia AM, lors d'une conférence de presse.

Selon lui, un rebond durable des actions passe par un marché obligataire baissier alors que le marché des changes devrait se montrer encore volatil, les Etats-Unis, le Japon ou la Chine utilisant leur monnaie comme moyen de reflation, ce qui ne manquera pas de constituer un sujet de tension dans les discussions internationales.

"L'année prochaine, soit on a la poursuite de 2011, et donc il faut rester sur Essilor, Diageo, Danone, Nestlé, ou alors on a un marché 'value' comme en 2003 et 2009 et il faudra être sur ArcelorMittal, Vallourec, Alcatel", a-t-il dit.

"LES ÉMERGENTS, JOKER POUR 2012"

Selon la filiale de la banque Dexia, outre la question du désendettement des pays développés, d'autres tendances se développent et constituent une source d'opportunités : basculement du centre de décision de l'économie mondiale vers l'Asie-Pacifique, épuisement des énergies fossiles et hausse du prix des matières premières agricoles.

"Dans ce contexte, on va encore une fois continuer de rester avec un biais favorable aux valeurs de croissance, en évitant d'être sur la croissance trop 'momentum', et cette croissance, elle se décline sur l'innovation en Europe de l'Ouest et les sociétés internationales", a expliqué Frédéric Buzaré.

"Les pays émergents constituent notre joker pour 2012. On est aujourd'hui sous-exposé sur les pays émergents (mais) il y aura peut-être un bon point d'entrée. Mais cela veut dire les pays émergents hors Chine", a-t-il dit, évoquant notamment des doutes concernant la Chine avec le développement d'un système bancaire fantôme.

Dexia AM favorise ainsi Safran ou Danone comme valeurs innovantes ; Vodafone, BP ou Syngenta parmi les valeurs internationales ; et Banco Bradesco ou Petrobras au sein des valeurs émergentes.

En termes de valorisation, Dexia AM rappelle que les ratios sont tombés à leur niveau de 2003 ou 2009, mais leur contraction pourrait se poursuivre, certains investisseurs s'interrogeant sur la pérennité des profits et le consensus restant encore trop élevé concernant la croissance des résultats en 2012.

L'indice paneuropéen Stoxx 600 affiche un rapport cours/bénéfice de 9,75, selon des données Thomson Reuters. "Aujourd'hui, un niveau de cours représentant 10 fois les bénéfices semble un bon ratio dans un monde de 'deleveraging'", a relevé Frédéric Buzaré.

La société de gestion anticipe un indice Stoxx 600 compris entre 220 et 250 points, ce qui correspond peu ou prou à la bande de fluctuation dans laquelle il évolue depuis août, mois au cours duquel l'indice a baissé de 10,5%.

Selon une quarantaine d'analystes et gérants de fonds interrogée fin novembre par Reuters, l'indice regroupant les 600 principales capitalisations européennes devrait ressortir à 250 points à fin décembre 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.